BFM Business

Harley-Davidson suspend la production de sa moto électrique pour un  problème de batterie 

Harley Davidson n'a pas précisé quand il comptait reprendre la production de sa moto électrique.

Harley Davidson n'a pas précisé quand il comptait reprendre la production de sa moto électrique. - Harley Davidson

Harley-Davidson a confirmé lundi avoir suspendu la production et la livraison de son modèle de moto électrique LiveWire. Cette décision de suspendre la production a été prise après avoir décelé un problème lié au chargement de la batterie.

Harley-Davidson a confirmé lundi avoir suspendu la production et la livraison de son modèle de moto électrique LiveWire sur laquelle la marque a basé une partie de sa stratégie de diversification. "Nous avons récemment découvert une irrégularité lors du dernier contrôle qualité; nous avons interrompu la production et les livraisons; et nous avons commencé à mener des tests et des analyses supplémentaires, qui progressent de manière satisfaisante", a indiqué l'entreprise dans un communiqué transmis à l'AFP.

Selon le Wall Street Journal, la décision de suspendre la production a été prise après avoir décelé un problème lié au chargement de la batterie du véhicule. Le fabricant n'a pas précisé quand il comptait reprendre la production de sa moto électrique.

Le groupe de Milwaukee se veut néanmoins rassurant. Dans un courrier envoyé aux concessionnaires la semaine dernière et consultée par le Wall Street Journal, il conseille aux "clients et revendeurs d’utiliser uniquement un chargeur de type professionnel disponible chez ses concessionnaires plutôt que des prises électriques à domicile". Sur une prise domestique, il faut environ une dizaine d'heures pour une recharge totale contre une heure seulement avec les superchargeurs des concessionnaires Harley.

Ventes en baisse de plus de 6% au 2e trimestre 2019

Dévoilé en 2014, le modèle LiveWire est disponible chez des revendeurs d'Amérique du Nord et d'Europe occidentale depuis cet automne pour environ 30.000 dollars, selon le site de Harley-Davidson. Le constructeur de Milwaukee (Wisconsin, nord) a beaucoup misé sur les véhicules électriques pour attirer un public plus jeune au moment où il est confronté au vieillissement de sa clientèle traditionnelle et au manque de renouvellement de sa gamme.

Avec une gamme de motos électriques, Harley veut augmenter ses ventes internationales de motos, toutes motorisations comprises, pour atteindre 50% de son revenu annuel d'ici la fin 2027. En 2018, 42% des motos Harley ont été vendues à des revendeurs hors des États-Unis. Au deuxième trimestre 2019, les ventes ont baissé de plus de 6%. 

Pour le WSJ, ce problème pourrait avoir des conséquences sur toutes les motos électriques. "Des questions demeurent sur la durabilité et la fiabilité des motos électriques. Les motos à essence de Harley peuvent durer des décennies. Par conséquent, beaucoup sont également disponibles sur le marché usagé, créant potentiellement une concurrence pour des motos électriques bien plus chères". Les concessionnaires estiment aussi que le fait de payer autant pour le LiveWire le rend vulnérable à la perte de ventes au profit de concurrents moins chers sur le marché naissant de la moto électrique.

Pascal Samama avec AFP