BFM Auto

Entre deux F1 de légende à Monaco, Renault dévoile enfin sa nouvelle Mégane RS

Renault dévoile enfin sa nouvelle Mégane RS

Renault dévoile enfin sa nouvelle Mégane RS - Renault Sport

La nouvelle compacte sportive de la marque au losange s’est enfin révélée, ce vendredi, sur le prestigieux circuit du Grand Prix de Monaco. Avec l’art et la manière, entre deux voitures de légende pilotées par Alain Prost et Jean-Pierre Jabouille. Et tant pis s’il faudra patienter un peu avant de savoir ce qu’elle cache réellement sous le capot.

Il est des présentations où rien n’est laissé au hasard. Où le cadre, des plus majestueux s’il en est, se confond avec la hauteur et la portée de l’événement. C’est ce qu’a parfaitement compris Renault, ce vendredi, au moment de dévoiler sa nouvelle arme, la Mégane RS.

40 ans au plus haut niveau du sport auto

Plus qu’un simple lever de voile sur la nouvelle itération de sa riche gamme sportive, la marque au losange a choisi pour l’occasion de célébrer le quarantième anniversaire de son engagement au plus haut niveau du sport automobile. Quoi de plus idéal, dès lors, que de faire ça sur la piste du Grand Prix de Monaco, qui se court ce week-end dans les rues de la principauté? Attention les yeux: après le teaser lâché mardi, place désormais aux choses sérieuses.

Renault dévoile enfin sa nouvelle Mégane RS
Renault dévoile enfin sa nouvelle Mégane RS © Jérémy Maccaud

C’est donc entourée de deux figures du passé, les Formule 1 RS01 de 1977 et la RE40 de 1983, elles mêmes pilotées par deux monstres du sport automobile français que sont Alain Prost -quadruple champion du monde de F1- et Jean-Pierre Jabouille -premier Français a avoir gagné une course avec Renault au pinacle de la course automobile- qu’est finalement apparue la Mégane IV RS, dans une livrée exceptionnelle. Noire et jaune, comme pour rappeler les plus grandes heures de la marque.

A son volant, l’Allemand Nico Hülkenberg, pilote du Renault Sport F1 Team depuis cette saison, et vainqueur des 24 Heures du Mans 2015 avec Porsche. Plus que jamais, l’entreprise tricolore joue sur son considérable héritage sportif pour mettre en avant son futur. Et que le symbole est beau dans ce temple du sport mécanique.

Renault dévoile enfin sa nouvelle Mégane RS
Renault dévoile enfin sa nouvelle Mégane RS © Jérémy Maccaud

Techniquement? Le suspense demeure...

Mais au-delà de l’image séduisante, il faudra se montrer encore un peu patient pour savoir ce que cette troisième génération de Mégane RS a réellement dans le ventre. A commencer par son moteur: si l’on sait déjà que ce dernier devrait atteindre, voire dépasser, les 300 chevaux, reste à savoir sous quelle forme.

Motus pour l’heure du côté de chez Renault, qui précise toutefois que les futurs acquéreurs auront le choix -toujours appréciable- entre une boîte de vitesse mécanique et une double embrayage EDC. Pour le reste, rendez-vous est pris au salon de l’automobile de Francfort, en septembre prochain, pour en découvrir davantage. Quant à la commercialisation, c'est pour l’instant le début de l’année 2018 qui est visée. Patience, on vous a dit patience.

Renault dévoile enfin sa nouvelle Mégane RS
Renault dévoile enfin sa nouvelle Mégane RS © Jérémy Maccaud
Jérémy Maccaud, envoyé spécial à Monaco