BFM Business

Deux commune bretonnes installent des feux qui récompensent les conducteurs disciplinés

Deux communes du Morbihan ont par exemple récemment installé des feux tricolores radars qui passent automatiquement au vert à l'approche de véhicules roulant à moins de 50 km/h.

Les feux tricolores ne se résument plus aujourd'hui à un changement de couleurs selon un temps minuté. De plus en plus de communes testent des feux dits 'Intelligents', afin de fluidifier le trafic, et de garantir une plus grande sécurité sur la route. C'est ainsi le cas à Malestroit dans le Morbihan, avec l'installation de feux tricolores qui passent du rouge au vert selon la vitesse des automobilistes.

"L'idée est de récompenser"

Le principe est simple. Des capteurs de vitesse sont installés dans le feu tricolore. Si le conducteur respecte la limitation de vitesse, le feu passe au vert. En revanche, si l’automobiliste arrive à plus de 50km/h, le feu force le rouge.

"Et plus le conducteur roulera vite, plus il attendra longtemps au feu rouge, détaille le maire Bruno Gicquello dans 20 Minutes. Notre feu est bloqué sur le rouge et passe au vert quand on respecte la vitesse. Il y a plus l’idée de récompenser le conducteur que de le sanctionner".

Situé à proximité du collège Yves Coppens, ce feu diffère en effet des feux qui bloqués au vert, passent au rouge, pour obliger les automobilistes à casser leur vitesse, avant de repasser au vert. La municipalité compte ainsi régler le problème de vitesse sur cet axe. "Les cars qui sortaient du collège avaient parfois du mal à s’engager en toute sécurité", ajoute le maire.

36.000 euros l'unité

Après quelques essais dans l’Est de la France dès 2015, le feu de Malestroit est donc le premier installé en Bretagne. Les élus réfléchissent d’ailleurs déjà à en installer d’autres. Si chaque feu récompense coûte 36.000 euros pièce, ce tarif reste inférieur à de lourds travaux de voirie comme un carrefour giratoire, ou un rétrécissement de la chaussée.

D'autres communes, comme Paris, ont elles opté pour une autre option pour obliger les automobilistes à ralentir et à se montrer plus prudents: supprimer les feux. Les conducteurs aborderaient ainsi les carrefours plus prudemment, sans accélérer pour vite passer quand le feu est encore à l'orange.

Pauline Ducamp