BFM Business

Bientôt la fin des feux rouges aux carrefours parisiens?

Le groupe écologiste proposera ce lundi de tester dans un quartier de Paris la suppression des feux tricolores aux carrefours dans Paris. Ils seraient alors remplacés par des panneaux.

Le groupe écologiste proposera ce lundi de tester dans un quartier de Paris la suppression des feux tricolores aux carrefours dans Paris. Ils seraient alors remplacés par des panneaux. - AFP

Le groupe écologiste à la ville de Paris proposera lundi une expérimentation dans un quartier de la capitale: remplacer les feux tricolores par des panneaux. L’objectif: réduire les accidents, mais aussi la pollution.

Le feu tricolore va-t-il disparaître des carrefours de la capitale? Fruit d'une réflexion au sein du groupe écologiste au Conseil de Paris, ses représentants présenteront officiellement ce lundi un "vœu pour une expérimentation d’abandon des feux tricolores de signalisation". S’il est adopté, les feux tricolores seront remplacés par des panneaux de signalisation (stop, cédez le passage, priorité à droite) dans un quartier test, défini par les services de la voirie de Paris.

Une expérimentation d'ici la fin de l'année

"Nous espérons que cette expérimentation débutera le plus rapidement possible", explique une porte-parole du groupe. "Si le test se montre probant, nous demanderons la généralisation de cette mesure à l’ensemble de Paris. Mais nous attendrons d’abord les résultats de l’expérimentation".

Paris compte 1.805 carrefours équipés de feux tricolores. La proposition du groupe écologiste vise d’abord à améliorer la sécurité routière: selon les élus verts, s’appuyant sur une étude du Massachusetts Institute of Technology (MIT), 14% des accidents ont lieu aux feux.

"Les automobilistes sont focalisés sur le changement de couleur, et ne font plus attention à ce qui les entourent, un piéton qui traverse ou un autre véhicule", poursuit la porte-parole. Ce qui représente "10.000 accidents par an, 1.500 blessés hospitalisés et environ 150 tués", peut-on lire dans le texte du vœu. Des panneaux rendraient les conducteurs plus attentifs et le groupe écologiste prend en exemple les Etats-Unis ou Londres, où les feux seront beaucoup moins nombreux.

Faire baisser la pollution

Avec cette mesure, les élus écologistes espèrent également réduire la pollution. Selon eux, la présence de feux rendrait la conduite trop saccadée et augmenterait ainsi les émissions de gaz polluants. Supprimer les feux serait également une source d’économies: avec des panneaux, plus de facture d’électricité, et des coûts d’entretien beaucoup moins élevés. Ce vœu pour supprimer les feux tricolores s’ajoute au plan piéton annoncé par la mairie de Paris cette semaine, qui vise à réduire la place de la voiture dans Paris.

Pauline Ducamp