BFM Auto

Des visites virtuelles pour booster la fréquentation du Mondial de l'auto

Le commissaire général du Mondial Jean-Claude Girot revient sur quelques surprises de cette édition 2016, notamment du côté des nouvelles technologies.

Le commissaire général du Mondial Jean-Claude Girot revient sur quelques surprises de cette édition 2016, notamment du côté des nouvelles technologies. - Mondial de l'automobile

A quelques semaines seulement de l'ouverture du Mondial, son commissaire général Jean-Claude Girot revient sur la place importante donnée cette année aux nouvelles technologies, dont la voiture autonome. Pour la première fois, il sera également possible de visiter le salon en ligne.

Quelle place occupera le véhicule autonome dans cette édition 2016 du Mondial de l’automobile ?

C'est certain qu'il s'agit d'une technologie qui prend de l'importance, c'est dans l'air du temps. De nombreux constructeurs et équipementiers présenteront des innovations sur ce thème du véhicule autonome [des démonstrations se dérouleront pendant les journées presse uniquement, ndlr]. Nous organiserons aussi pour la première fois un forum de l'innovation le 5 octobre, qui sera largement consacré aux voitures autonomes et connectées. Dans ce cadre, un concours baptisé Startup Sesame Mobility réunira huit start-up sélectionnées pour présenter leurs projets. Quatre seront récompensées.

Plus généralement, que faut-il attendre du côté des nouvelles technologies?

Des visites virtuelles seront proposées à partir du dimanche 2 octobre. Il sera possible d'observer en ligne les stands et certains modèles avec une vision à 360 degrés. Certains pensent que cela va nous retirer des visiteurs mais je pense, qu’au contraire, cela en attirera. Cette dimension virtuelle du salon permettera aux spectateurs de mieux préparer leur visite, de découvrir des nouveautés qu’ils auront envie d’aller observer de plus près. Ou de revoir ou de découvrir des voitures qu’ils auraient manquées lors de la visite. Sony doit également sortir son premier casque de réalité virtuelle, le Playstation VR, le 13 octobre en France. Mais il sera proposé en exclusivité à l’essai sur le stand de la marque dans la zone sport dès le début du salon. Samsung sera également présent pour faire des démonstrations de ses innovations.

Avec l’absence annoncée de certaines marques et le risque terroriste notamment ne pensez-vous pas que le salon va connaître une baisse de sa fréquentation cette année ?

Depuis le début de l’année, nous avons constaté une baisse du nombre de touristes étrangers à Paris cette année, ce qui devrait logiquement rejaillir sur le nombre de visiteurs au Mondial. Dans ce contexte et en tant que salon avec énormément de visiteurs, tout sera mis en œuvre pour minimiser le risque, avec un budget consacré à la sécurité en forte hausse par rapport à 2014. Même si elle sera renforcée, la fouille à l’entrée sera fluidifiée au maximum en invitant nos visiteurs à se rendre sur le salon sans emporter avec eux de gros bagages.

Sur la question des grandes marques qui seront absentes, je préfère plutôt parler de ceux qui seront présents! Et avec 140 nouveaux véhicules présentés en exclusivité mondiale ou européenne, cela représente une hausse de 30% par rapport à l’édition précédente. Des marques comme BMW, Jaguar ou Tesla disposeront de stands plus grands et nous sommes ravis d’accueillir pour la première fois l’équipementier français Plastic Omnium ou Blablacar.

Julien Bonnet