BFM Auto

Coronavirus: sur Amazon US, le produit auto le plus vendu est ce masque respiratoire pour carrossier

Aux Etats-Unis, les masques de carrossiers s'arrachent sur Amazon

Aux Etats-Unis, les masques de carrossiers s'arrachent sur Amazon - Amazon

Aux Etats-Unis, la ruée sur les masques de protection a démarré. Sur la boutique dédiée aux accessoires automobile, les produits le plus vendus sont les masques de carrossiers.

La chasse aux masques est ouverte. Aux Etats-Unis, comme en Europe, les stocks des modèles FFP2 se réduisent au point d'être en rupture de stocks. Certains clients se reportent désormais sur les masques que mettent les carrossiers pour poncer et peindre les voitures.

Cet accessoire très particulier, qui se vend habituellement au compte-gouttes, est depuis hier le produit le plus vendu sur la boutique Amazon américaine dédiée à l'outillage automobile, comme le révèle le site Autoblog. Le premier cas de coronavirus a été enregistré fin janvier aux Etats-Unis, à Chicago.

Etrangement, le prix de ce produit n'explose pas, comme c'est le cas des masque médicaux dont les tarifs grimpent autant que leur rareté. Le site américain les propose encore aujourd'hui à une vingtaine de dollars.

Flambée des prix pour les masques FFP2

Pour un FFP2 médical, ce n'est pas la même chose, les prix flambent comme en Europe. Sur Amazon, une boite de 10 modèles jetables peut atteindre plusieurs centaines de dollars. Les modèles anti-poussière basiques destinés au bricoleurs coûtent jusqu'à 60 dollars le paquet de 5 masques.

Cette ruée a été provoquée par une déclaration de la directrice du National Center for Immunization and Respiratory Diseases (NCIRD) qui déclarait sur NBC qu'il n'était plus l'heure de savoir si le coronavirus se répandrait aux Etats-Unis, mais "quand cela se produira et combien de personnes dans ce pays auront une maladie grave".

En France, les masques de carrossiers sont encore accessibles. On en trouve à des tarifs compris entre 25 et 35 euros avec des cartouches valant une cinquantaine d'euros. 

Par contre, depuis ce mercredi 26 février, les magasins de bricolage sont en rupture de stock pour les masques de protection destinés à se protéger des particules fines.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco