BFM Auto

Un étudiant imagine une Renault autonome en forme de bulle

Un étudiant en designe a dessiné cette Renault autonome, en suspension dans l'air et connecté, dans le cadre d'un concours organisé en partenariat avec la marque française.

Un étudiant en designe a dessiné cette Renault autonome, en suspension dans l'air et connecté, dans le cadre d'un concours organisé en partenariat avec la marque française. - Top Gear - BBC

Le constructeur a organisé un concours de design avec une université londonienne pour imaginer la voiture du futur. Pour le gagnant, elle ressemblera à une bulle, avec des interactions entre utilisateurs dignes des réseaux sociaux.

Une petite bulle ronde modulable et connectée, voilà comment Renault imagine le futur. Le constructeur français a organisé un concours en partenariat avec la London Arts of University. Les élèves du master Industrial Design devaient ainsi imaginer une voiture autonome, modulaire, ainsi que les services pour accompagner un tel véhicule. Le gagnant se nomme Yuchen Cai, avec ce petit véhicule tout en rondeur.

Chaque petite bulle peut se connecter à une autre, puis une autre pour former une convoi.
Chaque petite bulle peut se connecter à une autre, puis une autre pour former une convoi. © Top Gear - BBC

"The Float" (le flotteur en français) est une petite bulle fonctionnant par lévitation. Elle est connectée aux autres petites bulles, et peut ainsi former des convois quand les véhicules se rendent au même endroit. Les sièges peuvent pivoter, de manière à pouvoir discuter avec les autres passagers du convoi. The Float peut surtout se déplacer seul. Le conducteur n’a alors qu’à commander sa voiture via une application dédiée sur smartphone.

Si Renault a sponsorisé ce concours, rien ne dit qu'une petite Renault verra le jour sous cette forme.
Si Renault a sponsorisé ce concours, rien ne dit qu'une petite Renault verra le jour sous cette forme. © Top Gear - BBC

Un réseau social sur roues

Ce concept n’est pas sans rappeler deux concepts présentés au salon de Francfort (Allemagne) jusqu’au 24 septembre. Smart avait ainsi dévoilé une Smart électrique autonome, fonctionnant via une application pour commander une course. L’application permettait également de choisir l’utilisateur avec lequel le conducteur souhaitait réaliser son trajet. Aux formes arrondies, la Smart se déplaçait seule, en interagissant avec les autres véhicules. Renault a aussi dévoilé sur le salon allemand le concept Symbioz, dont les sièges se retournent dos à la route, pour converser tranquillement tandis que la voiture roule de manière autonome.

Pauline Ducamp, avec Top Gear