BFM Auto

Comment fabriquer soi-même une Lamborghini Reventon

Comment s'offrir cette Lamborghini sans débourser un million d'euros? En faisant comme Driton Selmani, un jeune Kosovar qui l'a construite lui-même.

Comment s'offrir cette Lamborghini sans débourser un million d'euros? En faisant comme Driton Selmani, un jeune Kosovar qui l'a construite lui-même. - Wikimedia - Takko Ekkel

C’est ce qu’a fait Driton Selmani, un jeune Kosovar, fan de Lamborghini. Son aventure est devenue virale, d’Inde aux Etats-Unis.

La Lamborghini Reventon est une des supercars les plus exclusives des années 2000. Dévoilée en 2007 au salon automobile de Francfort, elle détient un temps le titre de Lambo la plus puissante jamais produite, avec un moteur V12 6,5 litres de 669 chevaux, pour un 400 mètres départ arrêté en seulement 11,4 secondes. "Performance superstar", écrit en toute modestie le constructeur italien à propos de la belle agressive.

Malheureusement, comme toute Lamborghini, la Reventon reste un doux (et bruyant) rêve. Seuls 20 exemplaires ont été produits, pour un prix neuf de 1,2 million d’euros. En occasion, son tarif a grimpé entre 1,7 et 1,8 million d’euros. Pour s’offrir la voiture de ses rêves, Driton Selmani a donc tout simplement décidé de la fabriquer, rapporte le Times of India. Son projet a depuis fait le tour du web.

Une Reventon cent fois moins chère

La base de cette Lamborghini Reventon DIY est très loin des standards de la supercar, puisqu’il s’agit d’une Mitsubishi Eclipse d’occasion. La filiation japonaise de la Reventon se poursuit avec un moteur 3 litres de Mitsubishi Galant. Driton Selmani a ensuite récupéré des pièces de différents autres modèles. Il a même construit des portes papillon. Certes, la voiture est plus étroite que la Reventon, et l'habitacle embarque moins de matériaux luxueux... Mais au bout d'un an de travail, la Reventon maison était prête, dans la petite ville de Gjilnan, au Kosovo.

Selon le site belge 7sur7, cette Reventon n’aurait coûté que 31.000 euros. Par rapport au million et quelques euros de la Reventon, la version DIY et sa bande aux couleurs du drapeau albanais vaut le coup! Driton Selmani n’a pas réalisé une contrefaçon de la Reventon, puisque les accélérations de sa version, comme la tenue de route semblent plus approximatives. Mais l’allure générale rappelle bien la Lamborghini. Le jeune Kosovar ne compte a priori pas en faire un business. Contrairement à Ford, très remonté contre la fabrication de la GTT, contraction d’une Mustang et d’une GT, Lamborghini n’a pas réagi à la "présentation" de cette nouvelle Reventon.

Pauline Ducamp