BFM Auto

Autoroutes: rouler sur la voie du milieu peut coûter très cher... en Belgique

Image d'illustration - Rouler sur la voie du milieu, quand celle de droite est libre, peut coûter très cher en Belgique.

Image d'illustration - Rouler sur la voie du milieu, quand celle de droite est libre, peut coûter très cher en Belgique. - ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Depuis le 1er avril, la législation s’est durci pour les automobilistes qui roulent sans raison sur la voie du milieu, sur l’autoroute. L’amende est passée de 58 à 116 euros.

Restez sur la voie du milieu sur les autoroutes belges, sans raison, peut désormais coûter très cher. Si un automobiliste ne se rabat pas sur la voie de droite, alors que celle-ci est libre, il lui en coûte depuis le 1er avril 116 euros d’amende, contre 58 précédemment.

"Tout conducteur circulant sur la chaussée, doit se tenir le plus près possible du bord droit de celle-ci", précise l’article 9.3.1 du Code de la route belge. Ce cas général ne s’applique bien entendu pas lorsque la voie du milieu dessert une direction précise. Avec ce durcissement de la réglementation, rouler sans raison sur la bande du milieu devient aussi grave que dépasser par la droite. Et pour cause.

"La personne qui est derrière va être tenté de, soit, la doubler par la droite, mais si le centriste se réveille à ce moment-là et veut lui aussi se rabattre sur la droite, ça pose de gros problème de sécurité routières; soit, de la doubler par la gauche et là vous risquez d'avoir des gens sur votre dos qui arrivent à toute vitesse", expliquait en février sur RTL Benoît Godart, porte-parole de l'institut de sécurité routière 'Vias'.

En 2017, 2000 procès-verbaux ont été dressés en Belgique pour cette infraction. De ce côté-ci de la frontière, il est également interdit de rouler sur la voie du milieu, comme sur celle de gauche, si les voies plus à droites sont libres. L’amende pour le contrevenant est cependant beaucoup plus modeste qu’outre-Quiévrain: 35 euros.

Pauline Ducamp