BFM Auto

Aston Martin dévoile sa Rapide E, la sportive électrique de James Bond

Aston Martin vient de présenter sa Rapide E, sa première sportive 100% électrique dont la production sera limitée à 155 exemplaires. Parmi ses premiers conducteurs prestigieux, un certain James Bond.

Pas facile de convaincre James Bond de passer à l'électrique. Heureusement, sa marque préférée, Aston Martin, vient de dévoiler sa première sportive zéro émission, la Rapide E.

Ce modèle, une version électrifiée de sa Rapide lancée à l'origine en 2010, a donc troqué son V12 essence pour deux moteurs électriques, placés à l'arrière. La puissance est au rendez-vous avec 610 chevaux, une vitesse maximale de 250 km/h et un 0 à 100 km/h bouclé en 4 secondes.

La Rapide E
La Rapide E © Aston Martin

La batterie, logée sous le capot à la place du V12 et également dans les parties occupées à l'origine par l'embrayage et le réservoir d'essence, dispose d'une capacité de 64 kWh, soit 350 km d'autonomie annoncée. 

A l'intérieur, l'habitacle reste de très bonne facture mais accuse le poids des années. Aston Martin a tout de même intégré un écran derrière le volant pour ajouter une touche de modernité.

L'intérieur un peu "vieillot" de la Rapide mais avec un écran derrière le volant.
L'intérieur un peu "vieillot" de la Rapide mais avec un écran derrière le volant. © Aston Martin

On peut compter sur Q et ses équipes pour ajouter quelques gadgets au véhicule. Si James Bond avait déjà eu l'occasion de tester l'électrique version hydrogène dans Quantum of Solace (2008), le prochain film dont la sortie est attendue pour avril 2020 sera pour lui l'occasion de tester cette première Aston Martin nouvelle génération sur batterie.

La production de la Rapide E doit démarrer à la fin de l'année dans une nouvelle usine, à St Athan, au Pays de Galles. Aston Martin prévoit 155 exemplaires (en plus de ceux réservés par 007) et a déjà ouvert le carnet de commandes.

Julien Bonnet