BFM Auto

A quoi ressemblera la gamme Tesla dans 10 ans

Un SUV compact, un pick-up et des camions et bus viendront compléter la gamme Tesla dans les prochaines années.

Un SUV compact, un pick-up et des camions et bus viendront compléter la gamme Tesla dans les prochaines années. - Tesla - Alexis Georgeson

Elon Musk a dévoilé le 20 juillet la deuxième partie de son "masterplan" pour conquérir avec Tesla le monde automobile. La gamme issue de cette second phase comptera à terme cinq modèles, et des véhicules utilitaires.

Le Roadster Tesla, sorti en 2008 sur la base d’une Lotus Elise, parait bien loin, ce 21 juillet. Elon Musk a en effet dévoilé hier soir la seconde partie de sa stratégie pour la marque de voitures électriques, ce qui entraînera un profond bouleversement de la gamme dans les prochaines années. "Lancer une marque automobile est une idiotie, et une marque de voitures électriques, c’est l’idiotie au carré", écrit Elon Musk dans son manifeste sur le site de Tesla. Avec plus de modèles, la future gamme du constructeur californien ressemblera de plus en plus à celle d’un constructeur automobile "classique", le tout bien entendu toujours associé à de l’autopartage, une véritable conduite autonome et les technologies électriques.

Des modèles plus grands publics

"Un modèle à faible volume signifie une usine beaucoup plus petite, plus simple, mais avec beaucoup d’assemblage à la main. Sans économies d’échelle, tout ce que nous construisons se montre couteux, qu’il s’agisse d’une berline économique ou d’une voiture de sport", analyse Elon Musk pour expliquer cet élargissement de sa gamme.

De "deux petits segments" (comme l’écrit lui-même Elon Musk), la berline Model S et le SUV Model X, la gamme se dotera donc dès 2018 d’une berline compacte, la Model 3. Tesla enrichira ensuite sa présence sur ce segment des véhicules plus grand public avec un SUV compact, mais aussi un pick-up, tous deux 100% électriques. "Nous couvrirons ainsi la plus grande partie du marché", résume Elon Musk, qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Des bus et des camions

Tesla restera pourtant un constructeur de voitures aux tarifs plus proches d’un BMW que d’un Dacia, car Elon Musk ne compte pas produire des voitures aux coûts encore plus bas que la Model 3. Le Californien veut améliorer ses économies d’échelle grâce à des camions et des bus de transports de personnes électriques, adaptés à la mobilité urbaine. Si le développement de Tesla s'est accéléré avec le lancement le 31 mars de la Model 3, Elon Musk ne donne pas d'horizon de temps très précis pour l'arrivée des autres modèles. Selon plusieurs médias américains, le SUV compact pourrait arriver d'ici la fin de la décennie.

Pauline Ducamp