BFM Auto

A quoi ressemblera la gamme BMW en 2020?

BMW a présenté le 16 mars sa nouvelle stratégie et donné quelques pistes sur ses futurs nouveaux modèles.

BMW a présenté le 16 mars sa nouvelle stratégie et donné quelques pistes sur ses futurs nouveaux modèles. - BMW

Le groupe bavarois a dévoilé sa nouvelle stratégie, qui court jusqu’en 2020. Au menu plus de gros modèles, de voitures connectées, et de véhicules électrifiées.

Après avoir célébré ses 100 ans la semaine dernière, BMW a dévoilé le 16 mars sa stratégie pour les cinq à dix ans à venir. Baptisé "Strategy Number One Next", ce nouveau plan est dans la continuité du travail de fond entrepris par le précédent patron Norbert Reitofer, et insiste sur deux grands piliers de croissance: une gamme BMW premium avec des modèles emblématiques, comme les Série 3 ou 5, et des modèles plus innovants, qui ont élargi le spectre de clients BMW, comme la gamme de SUV X ou la gamme électrique i. Le nouveau directeur général Harald Krüger poursuit sur cette lancée, et a annoncé le 16 mars un certain nombre de nouveautés, qui arriveront toutes entre 2018 et 2020.

Plus de gros modèles

La marque BMW reste bien entendu le cœur du groupe, avec plusieurs modèles piliers. La Série 7 conserve ainsi son rôle de modèle premium dans le premium, c’est-à-dire qui introduit toutes les nouvelles technologies pour la marque. BMW confirme ainsi son attrait pour les gros modèles et veut en développer de nouveau. La directrice du produit, Hildegarde Worthmann, a précisé que c’est sur ce genre de modèles qu’une marque premium réalise la marge la plus élevée. Alors à quand le retour de la Série 8

BMW a également confirmé l’arrivée du X7, un grand SUV qui coiffera la gamme et demande un agrandissement de l’usine américaine de Spartanburg, où sont produits tous les modèles X. Lancé en 1999 avec le X5, la gamme X représentait en 2015 un quart des ventes de BMW dans le monde.

Les SUV représentent un quart des ventes totales. La gamme va s'agrandir avec l'arrivée d'un X7 (extrait de la présentation Strategy Number One Next).
Les SUV représentent un quart des ventes totales. La gamme va s'agrandir avec l'arrivée d'un X7 (extrait de la présentation Strategy Number One Next). © BMW

Une i8 roadster

L’autre axe de développement important, c’est la gamme i. Aujourd’hui constituée de deux modèles, les citadine i3 et sportive i8, elle sera enrichie en 2018 par la i8 roadster, dont une ébauche avait été présentée au CES de Las Vegas en janvier. A côté de la gamme i, BMW a aussi développé un badge i Performance. "Ce badge fera passer dans la grande série les technologies développées pour la gamme i", a ajouté Harald Krüger. BMW propose désormais un modèle hybride rechargeable dans chaque segment de sa gamme.

BMW voit désormais la gamme i comme une version verte de la griffe sportive M. Le directeur en charge du développement Klaus Fröhlich espère certainement un succès aussi florissant pour i que pour M. 62.368 modèles M et M Performance ont été vendus en 2015, la marge de la griffe a ainsi quadruplé depuis 2010.

BMW iNext

La gamme i va cependant élargir son champ d'action avec l’introduction d'i Next. Les véhicules ainsi badgés seront des précurseurs en matière de connectivité et d’autonomie. Ces véhicules introduiront les différents niveaux d’autonomie en série, la nouvelle interface homme-machine de la marque et bien entendu l’intelligence artificielle. "Sur les cinq prochaines années, 50% des embauches dans nos centres de R&D se feront avec des ingénieurs dédiés à l’intelligence artificielle", a rappelé Klaus Fröhlich.

BMW lancera à la fin de la décennie un département iNext, qui regroupera les nouvelles technologies de voitures connectées et autonomes (extrait de la présentation Strategy Number One Next).
BMW lancera à la fin de la décennie un département iNext, qui regroupera les nouvelles technologies de voitures connectées et autonomes (extrait de la présentation Strategy Number One Next). © BMW
P. Ducamp, à Munich (Allemagne)