BFM Auto

A Oslo, les taxis électriques pourront bientôt se recharger sans se brancher

Un système de recharge à induction pour véhicules.

Un système de recharge à induction pour véhicules. - JB

Avec un grand nombre de voitures électriques et en particulier des taxis, la capitale norvégienne va inaugurer une des premiers réseaux de chargeurs sans fil, avec une puissance permettant de récupérer 100 km d'autonomie en un quart d'heure.

Comme les smartphones, les voitures électriques se mettent elles aussi à la recharge à induction. Une technologie de charge sans fil que nous avions pu tester récemment sur la BMW Série 5 hybride rechargeable mais qui sera bientôt proposée aux taxis de la ville d'Oslo. 

Récupérer de l'énergie en attendant les clients

La capitale norvégienne, où roulent de nombreuses voitures 100% électriques, va s'équiper d'un réseau de chargeurs à induction. Plutôt adaptés à une charge lente (il faut compter entre 3 et 4 heures pour récupérer les 40 km d'autonomie de la Série 5 hybride rechargeable), ces chargeurs offriront tout de même une puissance de 75 kW permettant de gagner 100 km en un quart d'heure. Ils seront positionnés au niveau des zones d'attente, là où les les chauffeurs pourront récupérer un peu d'énergie avant de partir pour une nouvelle course.

L'installation de ce réseau est assurée conjointement par le fournisseur finlandais d'énergie Fortum et l'américain Momentum Dynamics, spécialiste américain de la recharge par induction. Une fois en place, cette infrastructure doit accompagner l'objectif d'Oslo de disposer d'une flotte de taxis intégralement zéro émission d'ici à 2023.

Reste à développer les modèles compatibles car il n'existe pas encore de véhicules proposant une recharge induction haute-puissance. "Nous sommes maintenant prêts à accueillir les constructeurs automobiles qui voudraient nous rejoindre dans ce projet excitant et innovant", indique Annika Hoffner, directrice générale de Fortum, citée dans le communiqué annonçant la création de ce réseau.

Julien Bonnet