BFM Auto

400 nouveaux radars tourelles débarquent: pourquoi il sera bien plus difficile de leur échapper

Pour remplacer les radars dégradés ces derniers mois, 400 nouveaux radars tourelles dernière génération sont en cours de déploiement sur tout le territoire. Ils peuvent repérer 10 autres infractions, en plus de la vitesse.

Des radars plus solides et plus performants pour remplacer les radars dégradés vont être déployés, selon franceinfo. 400 radars nouvelle génération vont être installés au bord des routes cette année, un chiffre que ne confirme cependant pas le ministère de l'Intérieur.

Une dizaine est actuellement déjà opérationnelle, pour le moment en phase de tests donc sans verbalisation effective, notamment à Marseille (Bouches-du-Rhône) depuis février 2018 ou à Strasbourg (Bas-Rhin). L’année dernière, selon RTL, la décision avait été prise d’en installer 455 sur tout le territoire.

L'appel d'offres pour cette nouvelle génération de radars date en effet de 2016, faisant suite à une décision de 2015 du Comité interministériel de la sécurité routière. Baptisé "Mesta Fusion", ces cabines sont fabriquées par la société Idemia. Elles incarnent la toute dernière génération de contrôle automatisé.

Homologués seulement pour la vitesse… pour l’instant

Ce radar multi-fonctions prend désormais la forme d’une tourelle, et non plus d’une cabine. Installée à 4 mètres de hauteur, il dispose d’une caméra haute résolution (36 millions de pixels, selon le magazine spécialisé L’Argus). Cette dernière peut ainsi contrôler jusqu'à huit voies de circulation en même temps, sur 200 mètres de distance. 

Plusieurs dizaines de voitures peuvent alors être contrôlées en même temps. Ce radar est surtout capable de différencier les différents types de véhicules (poids lourds, voitures particulières), afin d'être plus efficace.

Un système de leurre

Pour le moment, cette nouvelle génération de radars n’est homologuée que pour contrôler la vitesse, et le franchissement (par exemple, d'un feu rouge). Mais dans le cadre de la loi de modernisation de la justice au XXIe siècle, les autres infractions pourront progressivement aussi être contrôlées, comme l’usage du téléphone au volant, ou encore le port de la ceinture.

Ce type de radar peut également être changé de place, avec un système de leurre, ce qui est une nouveauté en France. Pour un boitier radar (caméra, radar et système d'exploitation), plusieurs tourelles seront installées dans un même secteur. Le boitier radar sera alors régulièrement déplacé d'une tourelle à une autre, ce qui introduit un système de leurre pour les automobilistes. Ils ne savent en effet pas quelle tourelle est active.

Pauline Ducamp