BFM Tech

Voilà comment Mark Zuckerberg imagine le futur de Facebook

Mark Zuckerberg et son avatar posant avec son épouse.

Mark Zuckerberg et son avatar posant avec son épouse. - Facebook

Zucky a réalisé une démonstration live de ce que pourrait devenir le réseau social grâce à la réalité virtuelle. Son idée? Placer la communication avec ses proches au centre de l’expérience.

Lors du dernier Mobile World Congress, Mark Zuckerberg avait eu la maladresse de poster une photo où on le voyait seul face à une foule de journalistes équipés d’un casque de réalité virtuelle. Il semblait ainsi symboliser le géant du web triomphant d’une population d’internautes asservie. Plus question de reproduire cette erreur. Zuck a entrepris de montrer au public les bons côtés de la VR et surtout comment elle pourrait améliorer leur expérience sur le réseau social.

Hier, à l’occasion d’une conférence centrée sur le casque Oculus, le patron de Facebook est monté sur scène pour réaliser une impressionnante démonstration live de communication avec plusieurs personnes situées physiquement à distance. Aussitôt, ses collaborateurs Lucy et Michael sont apparus sous la forme d’avatars. Chacun se tendant un miroir pour voir à quoi ressemble son double virtuel en éclatant de rire.

Un potentiel riche de nouvelles fonctionnalités

Même si le rendu de l’image n’était pas extraordinaire, l’exercice a eu pour mérite de montrer tout le potentiel que pourrait tirer Facebook de ce nouveau média. Un groupe d’amis dispersé peut se rassembler virtuellement dans un même lieu et même s’immerger dans un autre monde, qu’il s’agisse de plonger sous la mer avec des requins ou d’explorer la planète Mars. Ou encore se retrouver dans le bureau bien réel de Mark et dans son salon près de son chien qui trône sur le canapé.

On peut imaginer à partir de là de nombreuses fonctionnalités : jouer aux cartes, s’affronter à l’escrime, créer des accessoires après les avoir dessinés dans les airs, afficher des photos et des vidéos et de zoomer dedans. Le moment le plus surréaliste de la démo est sans doute celui où Zuckerberg appelle... sa femme Priscilla Chan sur son smartphone et prend un selfie de son avatar avec elle, puis le poste sur Facebook.

Une expérience plus libre et immersive

Le tout semble simple mais relève pourtant de la performance. Mike Schroepfer, le directeur de la technologie de Facebook, en témoigne sur son compte. Son équipe a beaucoup travaillé sur la création des avatars et le fait de pouvoir communiquer y compris avec des gens qui ne sont pas équipés de casques de VR.

Pour que tout cela devienne réalité, il faudra que les innovations technologiques de Facebook dépassent le stade du prototype. A commencer par le fameux "inside-out tracking", qui consiste à embarquer une caméra et des capteurs dans le casque pour détecter la position et suivre les mouvements de l’utilisateur, sans avoir besoin de recourir à des capteurs disposés dans la pièce ni être relié à un ordinateur. Pour une expérience plus libre et immersive, seule garante d'une communication bien réelle en environnement virtuel.

Amélie Charnay