BFM Business

Une application de messagerie aurait espionné des millions d’utilisateurs

-

- - ToTok

Très populaire depuis cet été, l’application ToTok aurait été créée pour espionner les utilisateurs au profit des Émirats arabes unis. Elle a été supprimée des magasins d’applications d’Apple et de Google.

Si vous utilisez l’application de messagerie ToTok, il est fortement recommandé de la désinstaller. Disponible depuis l’été 2019 et téléchargée par des millions d’utilisateurs partout dans le monde, ToTok serait en réalité une arme d’espionnage au service du gouvernement des Émirats arabes unis, explique le New York Times, qui cite des sources proches du renseignement américain. L’application vient d’être supprimée de l’App Store (iOS) et du Google Play Store (Android), mais reste fonctionnelle si elle est déjà installée.

-
- © -

Calquée sur une application chinoise

Comme le précise le quotidien américain, c’est auprès des internautes basés aux Émirats arabes unis que ToTok rencontre d’abord un large succès, alors que le gouvernement limite l’accès à des services concurrents comme Skype ou WhatsApp

Mais cette popularité a rapidement dépassé les frontières du pays de dix millions d’habitants, qui compte Dubaï parmi ses émirats et dont la capitale est Abou Dabi. Au point de figurer parmi les applications de messagerie les plus téléchargées aux Etats-Unis.

Bien que l’application ToTok soit parfaitement fonctionnelle, elle serait calquée sur une plateforme chinoise baptisée YeeCall et adaptée pour un public parlant anglais et arabe. Comme de nombreuses autres applications, elle demande certaines autorisations à l’utilisateur, notamment afin d’accéder au microphone et à l’appareil photo de son smartphone. ToTok géolocalise par ailleurs les internautes, officiellement pour diffuser des prévisions météo.

Toujours d’après le New York Times, c’est à Abou Dabi que les créateurs de l’application seraient basés, au sein de la firme de cybersécurité DarkMatter. On retrouve notamment DarkMatter parmi les fournisseurs officiels de l’exposition universelle 2020 qui se tiendra à Dubaï, aux côtés de firmes internationales comme Swatch ou Domino's Pizza. Pour l’heure, il reste difficile de savoir à quelles fins les données collectées grâce à ToTok pourraient être utilisées.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech