BFM Business

Microsoft choisit la France pour doubler Google

Le géant de l'informatique américain vient d'annoncer la création d'un centre technologique européen qui sera installé à Issy-les-Moulineaux, en banlieue parisienne (Hauts de Seine).

Le géant de l'informatique américain vient d'annoncer la création d'un centre technologique européen qui sera installé à Issy-les-Moulineaux, en banlieue parisienne (Hauts de Seine). - -

C’est en région parisienne que Microsoft va implanter un centre de recherches dans le but de concurrencer Google et son moteur de recherche.

Pour concurrencer Google, Microsoft a décidé de miser sur la France. Le géant de l'informatique américain vient d'annoncer la création d'un centre technologique européen qui sera installé à Issy-les-Moulineaux, en banlieue parisienne (Hauts de Seine). L'objectif est de créer un moteur de recherche sur Internet plus performant que Google. Pour y arriver, Microsoft va recruter une centaine de chercheurs français, considérés comme faisant partie de l'élite mondiale en la matière.

Le président de Microsoft France, Eric Boustouller, explique ce choix de pays : « La France parce que nous disposons, et nous avons beaucoup de chance dans ce domaine, de toutes les infrastructures. Nous disposons également d'une économie et d'une industrie du numérique extrêmement prospères, extrêmement dynamiques. Nous avons aussi en France des écoles, des ingénieurs, des talents extrêmement forts et reconnus au niveau mondial, et on peut proposer et disposer de tout ça pour pouvoir attirer les meilleurs dans notre centre de recherches. On est convaincus que c'est comme ça qu'on apportera le saut quantique dans le domaine de la recherche, qui est encore une expérience qui n'est pas satisfaisante du point de vue des utilisateurs ».

Des ingénieurs français très prisés

Si Eric Boustouller met en avant ce « vivier » d'ingénieurs français, ce n'est pas par hasard. En effet, Loïc Rivière, le délégué général de l'Association Française des Editeurs de Logiciels, explique que les informaticiens français font partie des meilleurs au monde : « Les ingénieurs français peuplent la Silicon Valley depuis plusieurs années. En France, on a d'excellentes écoles d'ingénieurs, en particulier dans le domaine de l'informatique, des télécoms et des nouvelles technologies. Ce sont des compétences qui sont très prisées, pour un secteur qui recrute beaucoup. Le fait qu'une industrie du logiciel américaine décide d'installer ses compétences en France, c'est une excellente nouvelle : ça prouve qu'il y a tout à fait une place pour ces industries à valeur ajoutée, comme le logiciel, en Europe ».

Les informaticiens français seraient-ils plus recherchés que les informaticiens américains ? Loïc Rivière précise cette tendance : « Aux Etats-Unis, les cursus informatiques ont moins la cote que certains cursus comme la banque et la finance. C'est une tendance qui va peut-être s'inverser avec la crise que l'on connaît aujourd'hui, mais du coup pour les Américains, trouver des compétences dans les pays émergents ou en Europe, c'est un enjeu stratégique. La France est un pays qui est attractif, dans le domaine des compétences on se situe plutôt dans le peloton de tête européen ».

La rédaction avec Yannick Olland et Anthony Morel