BFM Tech

Impôts: gare aux mails frauduleux

Le courrier indiquant que l'internaute va recevoir un remboursement d'impôt, pointant vers un faux formulaire à remplir.

Le courrier indiquant que l'internaute va recevoir un remboursement d'impôt, pointant vers un faux formulaire à remplir. - -

Si le phishing ne connaît pas de saison, l'automne est prétexte à de faux courriels sur les impôts. Un mail frauduleux circule actuellement. Gare si vous le recevez...

La bonne nouvelle arrive par mail: les impôts veulent vous rembourser de l'argent. Enfin le gouvernement a compris le ras-le-bol fiscal des Français. Si les fautes d'ortographe et autres accents mal placés ne vous ont pas mis la puce à l'oreille, vous vous empressez de cliquer- vous n'avez que deux jours pour vous faire rembourser- afin d'accéder aux démarches.

Là, il n'y a plus qu'à remplir un formulaire à l'en-tête de l'administration fiscale: compléter nom, adresse et bien sûr, votre numéro de carte bleue. Si le remboursement promis risque de se faire attendre, en revanche, votre compte sera siphonné. Il s'agit en effet d'un cas de phishing qui circule actuellement.

"Attention circulation d'e-mails frauduleux"

Le vrai site des impôts en informe d'ailleurs les internautes en page d'accueil de son site, rappelant à l'occasion ce qu'est le phishing, une façon d'escroquer de l'argent. "Attention circulation d'e-mails frauduleux", met ainsi en garde l'administration. Profitant de la période -c'est le moment de payer le tiers provisionnel, la taxe foncière, la redevance- les escrocs misent sur la crédulité des internautes.

"En cas de doute sur l’identité de l’expéditeur d’un courrier postal ou électronique portant en-tête ou signature de la Direction générale des finances publiques, du ministère de l'Economie et des Finances ou d’un service des impôts, contactez votre centre des finances publiques (vous trouverez ses coordonnées à la rubrique Contacts)", recommande donc l'administration fiscale. "Ne répondez pas à ce message, ne cliquez pas sur les liens à l'intérieur du message (ils peuvent vous rediriger vers un faux site)et supprimez le message de votre boîte aux lettres", précise encore le site des impôts.

S'il peut arriver que l'administration restitue un trop-payé, jamais elle ne le fait de cette manière. La somme peut être virée sur votre compte, lorsque vous avez fourni votre RIB. Si ce n'est pas le cas, vous recevez un chèque. En cas de doute, consultez Hoaxbuster, qui recense ce type d'arnaques.

Ci-dessous, le faux formulaire, auquel on accède si l'on clique sur le courrier frauduleux. Si vous recevez ce mail frauduleux, ne le remplissez surtout pas.

Impôts: gare au phishing. Voilà le type de messages qui circulent actuellement 1/2 pic.twitter.com/ZwcDPceKrH
— Sandrine Cochard (@Sandreene) October 12, 2013

Magali Rangin