BFM Business

En plein confinement, la Nintendo Switch victime de pénurie

-

- - Nintendo

La Nintendo Switch est introuvable sur la plupart des sites de e-commerce, à moins de se rabattre sur des revendeurs tiers qui profitent de la situation en proposant des prix exorbitants.

Pandémie oblige, la moitié de la population mondiale est confinée chez elle. Le secteur du jeu vidéo en profite. En mars, les revenus générés ont atteint un niveau sans précédent: 9,3 milliards d’euros. Mais après l’engouement est venue la pénurie. La console Nintendo Switch, vendue à plus de 52 millions d’exemplaires depuis sa sortie en mars 2017, est presque introuvable, en France comme aux Etats-Unis, rapporte Bloomberg

La sortie du nouvel opus d’Animal Crossing il y a un mois, qui a poussé de nombreux joueurs à s’équiper, n'en est pas l'unique cause. Le coronavirus a poussé de nombreuses usines fabriquant les composants électroniques à fermer leurs portes, affectant ainsi toute la chaîne de production. Les usines de Nintendo sont majoritairement localisées en Chine mais la firme nippone avait annoncé l’année dernière vouloir en délocaliser une partie au Vietnam, à cause de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. 

Une pénurie et des vendeurs qui en profitent 

Résultat, la Nintendo Switch est en rupture de stock ce lundi 27 avril. La console est introuvable sur Amazon, à moins de passer par des revendeurs tiers qui sont, pour la plupart, installés à l’étranger. 

Tous proposent des prix exorbitants. Pour la console seule, l’offre la moins chère est à 406 euros. Un autre vendeur la vend même à 600 euros dans un état “comme neuf”. Soit 36% et 100% plus cher que son prix actuel, à 299 euros.

Amazon
Amazon © Capture d'écran du site Amazon lundi 27 avril 2020

Même constat sur le site Rakuten. Un vendeur tiers propose une réduction de 41%: la console est vendue 463 euros au lieu de 799 euros. Même lors de sa sortie en 2017, la console ne coûtait que 329 euros. 

Rakuten nintendo switch
Rakuten nintendo switch © Capture d'écran du site Rakuten le lundi 27 avril 2020

Pour éviter toutes ces mauvaises affaires, nous avons choisi d’écarter les vendeurs tiers. Du côté de la Fnac, le site indique que la console sera “bientôt en stock” et explique que le produit sera “expédié à partir du 1er mai”, sans donner plus de précisions. Même constat chez Darty. Quant à CDiscount, il n’est plus possible d’acheter la console seule, il faut forcément s’offrir un pack avec un jeu, faisant grimper le prix de plusieurs dizaines d'euros. 

Par contre, la Nintendo Switch Lite est toujours disponible sur la plupart des plateformes. Vendue 199 euros, elle est plus petite et plus légère que la console originale. Mais elle est 100% portable, elle ne peut pas être branchée à un téléviseur. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech