BFM Business

Coronavirus: Twitter supprimera les tweets appelant à incendier des antennes 5G

Des antennes 5G ont été incendiées au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

Des antennes 5G ont été incendiées au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. - FABRICE COFFRINI / AFP

De très populaires théories conspirationnistes imputent la propagation du coronavirus au déploiement de la 5G. Plusieurs incendies d'installations réseau sont à déplorer.

Après YouTube et Facebook, Twitter apporte sa pierre à l'édifice. Le réseau social supprimera les tweets appelant à détériorer voire à incendier des antennes 5G, relève Techcrunch. Le tout pour éviter que les théories reliant le déploiement de la 5G à la propagation du coronavirus ne prennent encore davantage d'ampleur.

"Nous avons élargi nos directives à propos des allégations non vérifiées qui incitent les gens à se livrer à des activités nuisibles", a annoncé Twitter sur son propre réseau. Parmi elles, celles qui pourraient "conduire à la destruction ou à la détérioration d'infrastructures 5G critiques", à "une panique généralisée" ou encore à "des troubles sociaux".

Après YouTube et Facebook

Twitter en a profité pour tirer un premier bilan des mesures prises contre les fausses informations liées au Covid-19. 2.200 tweets mensongers sur le sujet ont été supprimés, pour 3,4 millions de comptes analysés par ses systèmes de détection automatisée.

Les théories anti-5G, dont celles liées au coronavirus, ont d'ores et déjà eu des conséquences bien réelles. Plusieurs cas de destructions d’installations d’antennes-relais 5G ont été rapportés en Europe, notamment en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. Pourtant, aucun élément ne vient prouver le lien concret entre les ondes électromagnétiques et le virus.

Sur YouTube, les vidéos de désinformation à propos du seul sujet de la 5G pourront faire l'objet d'une suppression, disparaître des résultats de recherche ou ne plus être monétisées. Facebook assure pour sa part supprimer des groupes conspirationnistes faisant le lien entre 5G et coronavirus.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech