BFM Tech

A Pékin, la notation des citoyens sera mise en place d'ici fin 2020

-

- - GREG BAKER / AFP

Pékin appliquera le système de "crédit social", qui permet de noter les citoyens, fin 2020. La capitale prévoit la création d'une plateforme unique pour centraliser toutes les données récoltées par différentes entités.

La Chine tient parole. Comme annoncé il y a deux ans, le système de crédit social sera mis en place d’ici fin 2020 dans le pays. Et le projet se précise à Pékin. Le gouvernement municipal a publié lundi un document sur son site qui détaille les mesures à adopter les deux prochaines années. 

Centraliser toutes les données sur les citoyens

"Nous allons améliorer le système de liste noire de crédit, divulguer publiquement les archives des entreprises et des personnes indignes de confiance", précise la note. Pékin souhaite mutualiser les données de plusieurs entités sur une plateforme unique pour obtenir une vision globale du comportement de chaque citoyen. Il invite les organismes touristiques, les entreprises et les compagnies de transport, à travailler ensemble. Selon Bloomberg, la capitale analysera ces données fournies pour récompenser et punir quelque 22 millions de citoyens en fonction de leurs actions d’ici la fin 2020.

Prise en compte du comportement des propriétaires de chien

Certaines villes utilisent déjà ce système. À Hangzhou par exemple, les citoyens qui travaillent bénévolement et qui donnent leur sang sont récompensés. À contrario, ceux qui violent le code de la route sont sanctionnés. Dans la ville de Jinan, même le comportement des citoyens avec leurs chiens est évalué depuis 2017, révèle Quartz. Ne pas ramasser les excréments ou les laisser se promener sans laisse fait baisser leur note. Les autorités locales se réservent même le droit de confisquer le chien si son propriétaire n’a pas renouvelé son "permis de détention d’un chien".

En Chine, le crédit social est pris en compte depuis mai pour l’accès aux transports. Le gouvernement a ainsi empêché aux "mal notés" de prendre 11 millions de vols et 4 millions de trains.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech