BFM Business

A 14 ans, elle crée une application pour aider sa grand-mère atteinte d'Alzheimer

-

- - YouTube (TEDx Talks)

Durant deux ans, Emma Yang a développé l’application Timeless, qui aide les malades d'Alzheimer à mieux interagir avec leurs proches.

Si la reconnaissance faciale est souvent décriée pour ses usages à des fins de surveillance, cette technologie peut également améliorer le quotidien de millions de malades. C’est le point de vue d’Emma Yang, une jeune chinoise de 14 ans, dont la grand-mère est atteinte par la maladie d'Alzheimer. Comme le relate le South China Morning Post, la développeuse née à Hong Kong a mis au point une application baptisée Timeless (Éternel, en français), qui utilise la reconnaissance faciale pour faciliter la vie des malades. D’après le quotidien, Bill Gates a salué le travail de la jeune femme.

-
- © Timeless.care

Selon sa créatrice, le but de Timeless est de maintenir la personne atteinte par la maladie en lien avec ses proches. Ces derniers peuvent partager des photos des différents membres de la famille, que l’application est capable de reconnaître. Ainsi annotés, les albums photo aident l’utilisateur à associer un nom et un prénom à un visage. Pour intégrer une telle technologie, Emma Yang a fait appel à Kairos, une entreprise américaine spécialisée dans la reconnaissance faciale.

L’outil est également capable de fonctionner en temps réel, ce qui permet au malade d’identifier son entourage à tout moment. L’application se charge par ailleurs de rappeler les liens entre l’utilisateur et ses proches, ainsi que des conseils pour effectuer ses activités quotidiennes.

Des évolutions à venir

C’est en constatant que sa grand-mère avait oublié la date de son anniversaire qu’Emma Yang décide d’entamer ses travaux, en 2016. Elle a alors 12 ans, mais bénéficie déjà d’une solide expérience dans le numérique. “J’ai appris le code informatique quand j’avais environ six ans. J’ai ensuite développé des jeux vidéo et des sites Web” déclare-t-elle au journal chinois. En 2018, elle lance une campagne de financement participatif sur le site Indiegogo, où elle récolte plus de 10.000 dollars (environ 8.750 euros).

Après avoir remporté un concours organisé par le géant allemand Bayer, Emma Yang cherche désormais de nouveaux financements. Des fonds indispensables pour poursuivre le développement de Timeless et y inclure de nouvelles fonctions comme le suivi de l’activité des patients, des jeux pour stimuler la mémoire ou encore la prise en charge de plusieurs langues. Étudiante à New York, Emma Yang peut désormais compter sur Liliia Mandrino et Dennis Parussini, experts en design et programmation, qui se sont joints à elle pour mener le projet à son terme.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech