BFM Business

Un très large groupe Facebook pro-Raoult temporairement suspendu "par erreur"

Le groupe Facebook a depuis été réactivé.

Le groupe Facebook a depuis été réactivé. - Thomas COEX © 2019 AFP

Créé en mars, le groupe Facebook "Didier Raoult vs Coronavirus" a été désactivé deux jours durant. Il compte près de 500.000 membres.

S’y accumulent des vidéos humoristiques, des articles de presse sur l’hydroxychloroquine, des conseils pratiques en temps de Covid-19 ou encore des messages de soutien à Didier Raoult, parfois signés d’un "raoultement vôtre". Le groupe Facebook public "Didier Raoult vs Coronavirus", créé en mars 2020, a réussi à se hisser parmi les plus larges communautés de soutien à l'infectiologue marseillais et culmine à près de 500.000 membres. Il a été brièvement suspendu par la firme américaine au cours du week-end.

Deux jours durant, le groupe à l'audience record était bloqué, avant d'être de nouveau accessible ce 26 octobre au matin. Facebook n’apporte pas d'explications à cette désactivation, si ce n'est que le groupe ne respectait pas "les standards de la communauté. Le réseau suit en cela sa politique habituelle. Au même titre que Twitter et YouTube, Facebook a pris le parti de ne pas détailler les spécificités de sa modération au cas par cas. Sans entrer davantage dans les détails, l'entreprise fait savoir auprès de BFM Tech que le très populaire groupe a été désactivé "par erreur", avant de retrouver son audience.

Pas de commentaire au cas par cas

Sollicité par BFM Tech, l'un des modérateurs du groupe indique être submergé de questions au sujet de cette suspension temporaire.

"On reçoit des milliers de messages nous demandant la raison de cette désactivation mais aussi du retour du groupe, et de la façon dont il faut procéder pour y parvenir", explique ainsi Arthur Benchetrit, par ailleurs youtubeur sur l'actualité du numérique. "Certains membres du groupe sont allés jusqu'à contacter des dirigeants de l'entreprise en message privé, sur Facebook ou LinkedIn, ce qui a pu jouer", estime-t-il.

Facebook a ces derniers mois drastiquement renforcé sa politique de modération à l'égard des fausses informations sur le Covid-19. Il s'agit avant tout pour le réseau de supprimer les informations pouvant nuire à la santé de ses membres. Ainsi des contenus mettant en avant des remèdes miracles, voire des recommandations sanitaires dangereuses, parmi lesquelles l'efficacité de l'eau de Javel pour guérir du virus.

En mars, Facebook et Twitter avaient supprimé des messages faisant la promotion de l'hydroxychloroquine comme traitement contre le coronavirus, relevait Le Monde. L'agence du médicament (ANSM) a tout récemment adressé un refus à une demande du professeur Didier Raoult de recourir temporairement à cette molécule controversée pour soigner des personnes contaminées par le virus.

En septembre, Didier Raoult avait signalé la mise hors ligne de sa dernière vidéo YouTube, toujours liée au Covid-19, et publiée sur la chaîne de l'IHU Méditerranée Infection. Le professeur revenait sur l’évolution de l’épidémie dans la région marseillaise, ainsi que sur la mortalité du Covid-19, en soutenant l'efficacité du traitement par hydroxychloroquine. La suspension n'avait, cette fois-ci, duré qu'une heure. Comme les autres plateformes américaines, YouTube n'avait alors fourni aucune explication.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech