BFM Business

Test de l’iPhone 13 Pro: l’excellence en photo, une gigantesque autonomie

L'iPhone 13 Pro d'Apple

L'iPhone 13 Pro d'Apple - BFMTV

Sans grand changement à première vue, l’iPhone 13 Pro évolue pourtant dans trois domaines capitaux: l’affichage, la photographie et l’autonomie.

Tout pour la photo. C’est à peu près en ces termes qu’Apple présentait l’iPhone 13 Pro (à partir de 1.159 euros pour la version 128 Go) mi-septembre, évoquant une refonte totale des trois modules caméra. Mais d’autres bonnes surprises accompagnent l’appareil, qui semble promis à une excellente durée de vie. La version Max (6,7 pouces contre 6,1 pouces) est quant à elle disponible à partir de 1.259 euros (128 Go).

L'iPhone 13 Pro d'Apple
L'iPhone 13 Pro d'Apple © BFMTV

Les forces de l’iPhone 13 Pro

Un design toujours convaincant

Après une refonte esthétique en 2020, Apple reste sur ses acquis en 2021. Difficile de le lui reprocher, notamment en matière de prise en main. Héritées de l’iPhone 12, les tranches plates apportent un confort supplémentaire lorsqu’il s’agit de tenir le mobile pendant un long moment, avec en prime une meilleure stabilité que sur les iPhone 11 et les générations précédentes.

A l’arrière, les appareils photos sont toutefois plus gros que sur l’iPhone 12 Pro - en raison de l’agrandissement des capteurs, tandis qu'à l'avant l’encoche noire abritant les capteurs dédiés aux selfies et à Face ID se fait plus étroite. Apple propose cette année un coloris baptisé “bleu alpin”, franchement réussi.

Enfin un écran 120 Hz

Jusque-là réservé à l’iPad Pro, l’écran ProMotion arrive sur l’iPhone 13 Pro. Derrière cette appellation commerciale, on retrouve la capacité de faire osciller la fréquence de rafraîchissement entre 10 et 120 images par seconde, lorsque les anciens iPhone - mais aussi l'iPhone 13 - restent figés à 60 images par seconde.

Cette possibilité, automatique et transparente pour l’utilisateur, peut paraître anecdotique à première vue. Elle est pourtant capitale en apportant un niveau inédit de fluidité lorsque cela est nécessaire - par exemple lors d’une partie de jeu vidéo ou en faisant défiler les contenus d’un réseau social - et en économisant drastiquement la batterie lorsque l’usage ne nécessite pas un taux de rafraîchissement élevé - par exemple lors de la simple lecture d’un mail.

Avec en prime un surplus de luminosité en extérieur (+25%), l’écran de l’iPhone 13 Pro est tout simplement l’un des meilleurs du marché.

L'iPhone 13 Pro d'Apple
L'iPhone 13 Pro d'Apple © BFMTV

Une autonomie impressionnante

Comme évoqué plus haut, l'oscillation “intelligente” du taux de rafraîchissement de l’écran selon les usages semble efficace pour économiser de l’énergie, d’autant plus que l’iPhone 13 Pro intègre une batterie de grosse capacité. A l’arrivée, il pourrait bien s’agir de l’un des smartphones les plus endurants du marché.

Capture d'écran iOS
Capture d'écran iOS © BFMTV

Lors de nos tests et en débranchant l’iPhone 13 Pro aux alentours de 8 heures du matin, nous ne sommes passés sous la barre des 50% qu’aux alentours de 22 heures. De quoi s’approcher du fameux cap des deux jours de charge. Des performances qui poussent nos confrères de 01net.com à qualifier l’iPhone 13 Pro de “roi de l’autonomie”, d’après leurs tests de laboratoire.

De belles nouveautés en photo

Si tous les smartphones haut de gamme font d’excellentes photos dans de bonnes conditions lumineuses, proposer de jolis clichés dans un environnement sombre reste un défi. Apple semble avoir décidé de le relever. Le capteur photo principal est plus grand que jamais, pour emmagasiner davantage de lumière, tout en ouvrant à ƒ/1,5.

Photo prise avec l'appareil photo principal (grand angle) de l'iPhone 13 Pro
Photo prise avec l'appareil photo principal (grand angle) de l'iPhone 13 Pro © BFMTV

Le mode nuit (fonctionnant grâce à une pause plus longue) arrive sur le téléobjectif - utilisé notamment en portrait. Il profite ainsi aux trois appareils photo de l’iPhone pour la première fois. La fonction “Styles photographiques”, destinée à paramétrer avant toute prise de vue la tonalité et la température, présente sur l’iPhone 13, est logiquement de la partie.

Photo prise avec le téléobjectif de l'iPhone 13 Pro (style photographique 1)
Photo prise avec le téléobjectif de l'iPhone 13 Pro (style photographique 1) © BFMTV
Photo prise avec le téléobjectif de l'iPhone 13 Pro (style photographique 2)
Photo prise avec le téléobjectif de l'iPhone 13 Pro (style photographique 2) © BFMTV

Avec l’appareil photo principal, Apple remporte son pari haut la main. De nuit, les clichés restent remarquablement détaillés, y compris sans utiliser le mode nuit, donc avec une prise de vue rapide et un rendu plus réaliste.

Photo prise avec l'appareil photo principal (grand angle) de l'iPhone 13 Pro
Photo prise avec l'appareil photo principal (grand angle) de l'iPhone 13 Pro © BFMTV

Avec une configuration plus classique, l’appareil photo ultra grand angle comme le téléobjectif devront continuer à être épaulés du mode nuit pour réaliser les meilleures prises de vues.

Soulignons deux autres évolutions importantes: d’abord l’arrivée d’un nouveau téléobjectif avec un zoom x3 (contre x2 auparavant), qui ouvre de nouvelles possibilités de cadrage, ensuite l’arrivée d’un mode “macro”, qui utilise l’ultra grand angle pour prendre des photos en très, très gros plan.

Photo prise avec le téléobjectif de l'iPhone 13 Pro
Photo prise avec le téléobjectif de l'iPhone 13 Pro © BFMTV
Photo prise avec le téléobjectif de l'iPhone 13 Pro (mode Portrait)
Photo prise avec le téléobjectif de l'iPhone 13 Pro (mode Portrait) © BFMTV
Photo prise avec le mode "macro" de l'iPhone 13 Pro
Photo prise avec le mode "macro" de l'iPhone 13 Pro © BFMTV

De belles promesses en vidéo

Si l’iPhone 13 Pro a face à lui une solide concurrence en photo (notamment chez Google), il reste le maître incontesté de la vidéo et accroît encore un peu plus son avance.

Dans les prochaines semaines, les utilisateurs les plus pointus pourront enregistrer des séquences au format ProRes, bien moins compressé que les autres et qui restitue une image d’encore meilleure qualité.

Déjà testé sur l’iPhone 13, le mode “Cinématique”, qui n’est autre qu’un mode “Portrait” en vidéo, offre là encore de nouvelles possibilités malgré quelques défauts de jeunesse, à savoir un manque de précision pour appliquer le flou sur certains éléments.

L'iPhone 13 Pro d'Apple
L'iPhone 13 Pro d'Apple © BFMTV

Les faiblesses de l’iPhone 13 Pro

Pas de port USB-C

À ce jour, Apple reste le dernier fabricant de smartphones à ne pas avoir opté pour l’USB-C, qui équipe pourtant presque tous ses iPad. Cette année encore, il faut se contenter d’une prise Lightning, qui ne vous permettra pas d’échanger votre chargeur avec celui d’un smartphone Android, mais qui, surtout, n’offre pas une charge aussi rapide que chez la concurrence.

Conclusion

Digne successeur de l’iPhone 12 Pro, l’iPhone 13 Pro s’améliore là où on l’attendait: Apple complète de façon très pertinente son offre photo, apporte enfin un écran à taux de rafraîchissement adaptatif et, surtout, propose un smartphone à l’autonomie exceptionnelle. Le tout avec une puissance inégalée et la promesse de mises à jour logicielles pendant de longues années. A part un tarif qui, faute de miracle, n’a pas chuté, et l’obstination d’Apple pour son chargeur Lightning, il est bien difficile de reprocher quoi que ce soit à cette cuvée d’iPhone Pro.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech