BFM Business

Sur l’île d’Oléron, une femme “sauvée” par son Apple Watch

Sa montre connectée a donné l'alerte alors qu'elle souffrait d'une fibrillation auriculaire.

Sa montre connectée a donné l'alerte alors qu'elle souffrait d'une fibrillation auriculaire. - BFMTV

Âgée de 77 ans, une française a été prise en charge pour une arythmie cardiaque, après que sa montre connectée a donné l’alerte.

Pour Annick, 77 ans, c’est un anniversaire qui est tombé à pic. Au mois de juillet, la femme résidant alors sur l’île d’Oléron se fait offrir une Apple Watch par son fils, Loïc, qui se présente auprès de BFMTV comme “Apple Addict” et qui vit à 600 km de chez elle. Un fan de la marque, séduit par les dernières fonctions de sa montre connectée, parmi lesquelles un ECG (électrocardiogramme), capable de détecter certaines formes d’arythmie cardiaque, dont la fibrillation auriculaire.

“Le jour de son anniversaire, en rentrant de la plage, ma mère était essoufflée et ne se sentait pas bien. Sa mâchoire était serrée. La montre montrait que son coeur battait trop vite et a détecté une fibrillation auriculaire. J’ai également effectué un test avec ma propre Apple Watch, qui a affiché le même résultat” raconte Loïc à BFMTV.

Une aide pour le suivi

Après un appel aux urgences, la femme est finalement conduite chez un cardiologue, qui, après avoir consulté les relevés de la montre et examiné la patiente, confirme le diagnostic.

“Je trouve que ces produits sont intéressants sur des personnes ayant des palpitations et que l’on ne peut objectiver. Ces enregistrements peuvent nous aider dans ce suivi. C’est un bon complément à la consultation” confirme le médecin à BFMTV, qui admet avoir été confronté pour la première fois à cette situation.

La montre connectée a en l'occurrence détecté une fibrillation auriculaire.
La montre connectée a en l'occurrence détecté une fibrillation auriculaire. © BFMTV

Une fois la consultation terminée, le cardiologue prescrit à Annick un traitement afin de fluidifier son sang et de limiter au maximum le risque de caillot, et donc d’AVC. “Ce problème de santé aurait pu avoir une issue dramatique. Quelque part, ça a probablement sauvé ma mère” assure Loïc à BFMTV. Il a également envoyé un mail à Tim Cook, le patron de l’entreprise, pour remercier ses équipes. “Il m’a répondu qu’il était ravi qu’elle se porte bien et m’a demandé de lui adresser tous ses voeux de rétablissement” confie-t-il.

Pour la marque, les fonctions de santé de l’Apple Watch constituent un axe majeur de développement et de marketing depuis les débuts du produit en 2015. En plus du suivi du rythme cardiaque et de la fonction d’ECG, Apple intègre désormais une fonction de détection de chute.

Dans les prochaines semaines, la firme pourrait également dévoiler un modèle équipé d’un oxymètre, capable de mesurer le niveau d’oxygène dans le sang. Autant de fonctions qui permettent à l’Apple Watch - au même titre que certaines de ses concurrentes comme les montres Fitbit - d’être remboursée par plusieurs compagnies d’assurance aux Etats-Unis.

Raphaël Grably