BFM Business

Qui est Looker, cette entreprise que Google vient d'acheter pour 2,6 milliards de dollars?

Google et Looker travaillaient déjà ensemble et ont en commun plus de 350 clients dont BuzzFeed, Hearst et Yahoo.

Google et Looker travaillaient déjà ensemble et ont en commun plus de 350 clients dont BuzzFeed, Hearst et Yahoo. - Fabrice Coffrini - AFP

Google a annoncé l'acquisition de Looker, un spécialiste de l'analyse du big data. L'opération s'élève à 2,6 milliards de dollars, soit le plus gros rachat de Google depuis Nest en 2014.

Le géant américain Google va débourser 2,6 milliards de dollars en cash pour s'offrir Looker, soit l'acquisition la plus importante depuis le rachat de Nest en 2014 pour 3,2 milliards. Qui est cette entreprise et que fait-elle pour valoir autant?

Looker, basé à Santa Cruz en Californie, est un spécialiste du traitement de données de masse. Elle aide ses clients (médias, fintechs, entreprises dans la santé, les jeux vidéos ou encore la publicité) à y voir plus clair dans le big data avec des outils de visualisation des données afin d'identifier les tendances. Elle fournit sa technologie à 1700 entreprises parmi lesquelles Amazon, IBM, Lyft, Sony et Spotify. Son principal concurrent est Microsoft.

Une analyse basée sur l'IA

Le projet de Google est de développer les offres basées sur son service cloud pour leur permettre d'exploiter les données qu'ils y stockent en ligne. "Cela va accélérer leur transformation numérique", explique le patron de Google Cloud, Thomas Kurian, dans un communiqué. 

Google promet aussi à ses clients de les aider ainsi à être plus efficace. "Les données demeurent une ressource inexploitée pour de nombreuses organisations et entreprises. L'ajout de Looker à Google Cloud offrira une solution d'analyse plus complète (...) permettant aux groupes de tirer partie de la puissance de l'analyse de données et de l'intelligence artificielle", assure Thomas Kurian.

Les deux entreprises se connaissent déjà très bien. Google et Looker travaillaient déjà ensemble et ont en commun plus de 350 clients dont BuzzFeed, Hearst et Yahoo.

Pascal Samama