BFM Business
Tech

Nouvelles conditions de WhatsApp: les utilisateurs fuient vers Signal

Facebook a racheté WhatsApp en grande partie grâce à ses propres actions, ce qui a fait gonfler la facture.

Facebook a racheté WhatsApp en grande partie grâce à ses propres actions, ce qui a fait gonfler la facture. - Gabriel Bouys - AFP

Alors que WhatsApp va forcer ses utilisateurs à partager leurs données avec Facebook, son concurrent Signal croule sous les demandes d’inscriptions.

Le 8 février, les utilisateurs de WhatsApp ne désirant pas partager leurs données avec Facebook ne pourront plus utiliser l’application, a prévenu l’entreprise dans une notification envoyée à des millions d’utilisateurs, partout dans le monde.

En cause, une mise à jour des conditions d’utilisation, qui permettra aux entreprises clientes de Facebook d’utiliser les données des utilisateurs de WhatsApp pour mieux échanger avec ces derniers. Face à cette évolution, nombreux sont ceux qui préfèrent opter pour le concurrent Signal.

“La vie privée devrait être la norme”

Dans un tweet publié ce 7 janvier peu avant 19 heures, Signal annonce un embouteillage de nouveaux utilisateurs souhaitant installer l’application.

“Les codes de vérification (envoyés par SMS pour vérifier son profil) sont actuellement retardés chez plusieurs opérateurs en raison du nombre important de personnes qui tentent de s’inscrire sur Signal [...]. Nous travaillons avec les opérateurs pour régler le problème le plus vite possible. Tenez bon” précise l’entreprise.

A la réponse d’un utilisateur faisant le lien avec les nouvelles règles de vie privée de WhatsApp, Signal répond que “la vie privée devrait être la règle”.

Si Facebook ne va - pour le moment - pas utiliser les données des utilisateurs WhatsApp à des fins de publicité ciblée, certaines informations comme les transactions, mais aussi le numéro de téléphone ou l’adresse IP pourront être utilisées par ses clients professionnels utilisant la messagerie comme interface de relation client.

Selon l’App Store, WhatsApp collecte de nombreuses données personnelles, à commencer par le suivi des achats, l’emplacement, le numéro de téléphone ou encore la liste des contacts. Signal se contente uniquement du numéro de téléphone, indispensable pour son fonctionnement.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech