BFM Business
Tech

Facebook s’offre une page de pub contre Apple, qui va limiter son pistage publicitaire

Extrait de la page publicitaire achetée par Facebook pour protester contre Apple

Extrait de la page publicitaire achetée par Facebook pour protester contre Apple - BFMTV

Le réseau social vise une prochaine mise à jour d’iOS qui limitera bientôt la collecte de données des applications reposant sur la publicité ciblée.

La guerre s’intensifie entre Apple et Facebook. Les deux géants californiens du numérique s’opposent depuis quelques semaines au sujet de la vie privée des internautes, Apple ayant annoncé une évolution d’iOS pour mieux encadrer le suivi des utilisateurs d’iPhone par les principaux acteurs de la publicité en ligne.

Comme le rapporte le site américain Bloomberg, Facebook s’est offert une page de publicité dans plusieurs grands quotidiens américains pour s’attaquer à cette stratégie. L’entreprise a également publié un billet de blog sur le sujet.

Menace financière pour Facebook

Pour contrer Apple, l’entreprise de Mark Zuckerberg se pose en allié des petits commerces en ligne, qui sont “10 millions chaque mois” à utiliser ses outils de publicité ciblée.

Facebook estime que la fin de la publicité ciblée que pourrait impliquer la politique plus protectrice de la vie privée mise en place par Apple fera chuter les revenus des petites entreprises de 60%, évoquant un chiffre calculé à partir de données internes.

Pour comprendre l’opposition entre Facebook et Apple, il faut remonter à juin 2020, lorsqu’Apple a annoncé une nouvelle obligation - mise en œuvre début 2021 - pour les développeurs: demander à tout utilisateur d’iPhone et d’iPad son autorisation pour suivre son activité sur de multiples applications afin de lui afficher de la publicité ciblée. Avec une conséquence probable: que l’immense majorité des utilisateurs refusent ce suivi numérique dont ils ne tirent aucun bénéfice.

Pour Facebook, dont 98% des revenus (70 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2019) proviennent de cette publicité ciblée, l’annonce d’Apple est une catastrophe financière. Cet été, l’entreprise avait notamment prévenu ses partenaires d’une forte chute de revenus à prévoir. Facebook a déjà annoncé renoncer au pistage des utilisateurs d’iPhone plutôt que de leur demander la permission de le faire.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech