BFM Business

Test du Huawei Mate 20 Pro: un solide concurrent de l’iPhone XS?

Le Huawei Mate 20 Pro

Le Huawei Mate 20 Pro - BFMTV.COM

Nouveau smartphone très grand format de Huawei, le Mate 20 Pro se distingue par une configuration photo inédite et une très bonne autonomie.

Equipé d’un grand écran de 6,4 pouces, le Huawei Mate 20 Pro se distingue par l’intégration de trois appareils photo à l’arrière, et du processeur le plus puissant de la firme. A l’image de ses rivaux signés Samsung ou Apple, il est équipé d’un écran OLED, la technologie qui offre la meilleure qualité d’affichage du moment. Il est vendu 999 euros, avec 6 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage.

Le Huawei Mate 20 Pro
Le Huawei Mate 20 Pro © BFMTV.COM

Les forces du Huawei Mate 20 Pro

Un magnifique design

Huawei a pour habitude de faire évoluer rapidement le design de ses smartphones. Ce Huawei Mate 20 Pro n’échappe pas à la règle. Le smartphone est toujours recouvert d’une couche de verre, bien que le modèle testé soit équipé d’un fin revêtement censé prévenir les traces de doigts - ce qui est en partie efficace. En dépit de son gigantesque écran de 6,4 pouces, le Huawei Mate 20 Pro est confortable à prendre en main. Il est plus étroit que l’iPhone XS Max (équipé d’un écran de 6,5 pouces), mais également un peu plus léger.
Le Huawei Mate 20 Pro
Le Huawei Mate 20 Pro © BFMTV.COM

Mais c’est du côté de Samsung qu’il faut se tourner pour identifier l’inspiration de Huawei, dont le nouveau mobile reprend la forme incurvée, de face comme de dos. Difficile de s’en plaindre, du moins pour la prise en main qui s’en trouve encore améliorée. En revanche, le mobile est particulièrement glissant et il est probable qu’un changement d’écran pour cause de casse soit facturé au prix fort (environ 300 euros chez Samsung). A l’arrière, Huawei innove en regroupant les trois appareils photo et le flash dans un cadre noir. Une manière intelligente d’intégrer ce lourd attirail tout en gardant ce qu’il faut de sobriété.

Le Huawei Mate 20 Pro
Le Huawei Mate 20 Pro © BFMTV.COM

Une offre inédite en photo

Le Huawei P20 Pro était le premier smartphone équipé d’un triple module caméra à l’arrière, le Mate 20 Pro suit sa trace, du moins à première vue. Pour le nouveau modèle, le fabricant chinois conserve le capteur photo principal de 40 Mpix, très bon en basses lumières. Il est complété par un second objectif à focale plus resserrée, qui fait office de zoom optique x3. C’est ce second module caméra qui est utilisé pour le portrait, comme sur l’iPhone.
Photo prise avec le Huawei Mate 20 Pro
Photo prise avec le Huawei Mate 20 Pro © BFMTV.COM
Photo prise avec le Huawei Mate 20 Pro
Photo prise avec le Huawei Mate 20 Pro © BFMTV.COM

Dans les deux cas, le résultat oscille entre le bon et l’excellent. Dans de bonnes conditions lumineuses, les clichés sont nets, avec des différences d’exposition parfaitement gérées (par exemple entre un sujet moins bien éclairé que l’arrière-plan). En basses lumières, le mode nocturne impressionne par son efficacité, faisant du Mate 20 Pro l’un des meilleurs mobiles dans le domaine de la photo de nuit. Le principal reproche que nous pouvons lui faire est une tendance à lisser les détails, pour un résultat séduisant sur les réseaux sociaux mais moins naturel qu’avec le Pixel 3 de Google.

Photo prise avec le Huawei Mate 20 Pro
Photo prise avec le Huawei Mate 20 Pro © BFMTV.COM

La nouveauté de ce Huawei Mate 20 Pro est l’ajout d’un troisième module caméra, avec objectif très grand angle. Il est utilisé pour prendre des clichés plus larges qu’avec le module caméra principal, ce qui est très utile pour immortaliser un paysage. C’est la première fois qu’un mobile embarque trois modules caméra associés à trois focales différentes - le Samsung Galaxy A9 n’étant pas encore disponible dans l’Hexagone.

Photo prise avec le Huawei Mate 20 Pro
Photo prise avec le Huawei Mate 20 Pro © BFMTV.COM

Pour les amateurs de photo, le Mate 20 Pro peut être vu comme l’aboutissement d’une progression entamée en 2016, avec l’arrivée du LG G5, un smartphone avec second objectif très grand angle et de l’iPhone 7 Plus, premier smartphone à offrir un véritable zoom optique. En unissant le meilleur des deux mondes, le Huawei Mate 20 Pro devient le smartphone qui offre le plus de possibilités en photo. L’ajout de ce troisième module caméra très grand angle implique la disparition du module caméra noir et blanc, que les amateurs des clichés monochromes de Leica - qui travaille avec Huawei sur la partie photo - regretteront.

Photo prise avec le Huawei Mate 20 Pro
Photo prise avec le Huawei Mate 20 Pro © BFMTV.COM

Une excellente autonomie

Grâce à son très grand format, le Huawei Mate 20 Pro abrite l’une des plus grosses batteries du marché. Cela lui permet de tenir jusqu’à la fin de journée, et davantage. A plusieurs reprises, nous avons branché un appareil qui bénéficiait encore de 40% de son autonomie, voire plus de 50%. En tenant compte de l’option de charge rapide de Huawei, très efficace, nous pouvons affirmer que le Mate 20 Pro est un allié sur lequel on peut compter dans la durée.

Un écran de très bonne facture

En optant pour une dalle de 6,4 pouces, Huawei se devait d’intégrer un écran de très bonne qualité. C’est le cas, à tous points de vue. La définition 2K permet d’afficher de nombreux détails, qui seront appréciés en vidéo. L’utilisation d’une dalle OLED est salutaire, puisque cette dernière implique un taux de contraste proche de l’infini. Le tout avec un niveau de luminosité très satisfaisant, même en plein soleil. Nous recommandons toutefois de faire un tour du côté des paramètres d’affichage, afin de bénéficier de couleurs plus fidèles et plus chaleureuses que celles qui sont proposées par défaut.
Le Huawei Mate 20 Pro
Le Huawei Mate 20 Pro © BFMTV.COM

Les faiblesses du Huawei Mate 20 Pro

Un lecteur d’empreintes digitales capricieux

Parmi ses innovations techniques, le Mate 20 Pro compte un élément majeur: un capteur d’empreintes digitales placé sous la couche de verre de l’écran. Cette technologie était attendue de longue date, avec la disparition progressive des boutons physiques en façade. Sur le papier, cette solution est séduisante: il suffit à l’utilisateur de poser son doigt à quelques centimètres du bas de l’écran pour déverrouiller le mobile.

Dans les faits, le résultat est perfectible. L’opération est souvent laborieuse, avec de nombreux ratés. A l’usage, nous avons préféré utiliser le système de reconnaissance faciale, plus efficace. Huawei est l’un des premiers à populariser cette technologie, qui mérite encore d’être peaufinée. Nous pouvons espérer qu’une mise à jour logicielle viendra améliorer l’expérience utilisateur.

Des prix en forte hausse

L’époque où Huawei se présentait comme un outsider est révolue. Il y a quelques mois, l’entreprise a délogé Apple à la deuxième place des plus gros vendeurs de smartphones - en unités écoulées - dans le monde. Fort de cette légitimité, Huawei aligne ses prix sur ceux de la concurrence. L’an dernier, le Huawei Mate 10 Pro était lancé à 799 euros. Son successeur coûte 200 euros de plus, pour flirter avec la barre symbolique des 1000 euros. Les fidèles de la premières heure regretteront cette nouvelle étape, pourtant indispensable: après avoir séduit par les prix, Huawei a les armes pour concurrencer les plus grands.

Mais la firme ne se limite pas à une hausse de prix. Elle renonce à intégrer un port microSD, remplacé par un port NanoMemory, qui accueille des cartes mémoire plus petites. Cette technologie ne vous est pas familière? C’est normal, il s’agit d’un format propriétaire, tout juste créé par Huawei. Avec une unique version du Mate 20 Pro, équipée de 128 Go de stockage, nombreux sont ceux qui choisiront cet accessoire pour étendre la mémoire de leur mobile. Il faudra passer à la caisse: alors qu’une carte microSD de 128 Go coûte environ 25 euros, une carte NanoMemory - uniquement vendue par Huawei - en coûte plus de 60.

Le Huawei Mate 20 Pro
Le Huawei Mate 20 Pro © BFMTV.COM

Conclusion

Huawei nous avait conquis avec le P20 Pro, le fabricant chinois ne déçoit pas avec le Mate 20 Pro. Les remarquables finitions du mobile en font un concurrent direct d’un iPhone XS Max ou d’un Samsung Galaxy S9. La très grande richesse de l’offre photo lui permet de se démarquer de ses rivaux, en dépit d’une image souvent moins naturelle. En prime, le Mate 20 Pro se distingue par une remarquable autonomie. Il faudra en revanche accepter de débourser 1000 euros, voire davantage si l’on désire étendre la capacité de stockage de l’appareil.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech