BFM Tech

Si vous voulez acheter une Tesla, mieux vaut ne pas vous fâcher avec Elon Musk

-

- - -

C'est un cas d'école d’interventionnisme: Elon Musk, le célèbre PDG de Tesla, a pris la décision d’annuler la commande d’un client qui avait critiqué le lancement de son dernier modèle de voiture, la Model X.

Stewart Alsop est un investisseur bien connu de la Silicon Valley, au parcours assez atypique, puisqu’il a été barman et journaliste, avant de passer d’observateur à acteur de ce microcosme de l’innovation technologique. S’il est désormais du côté des finances, il n’en garde pas moins un goût prononcé pour la critique et n’a pas sa langue dans sa poche.

Il partage ainsi régulièrement ses expériences et pensées sur le site Medium. Par exemple, en juin dernier, il racontait son désarroi face à la BMW X1 qu’il venait d’acquérir. Plus récemment, en septembre dernier, il écrivait un long post dans lequel, agacé par le déroulement d’un événement pour les acheteurs de la future Tesla Model X, il interpelait Elon Musk en lui disant : "vous devriez avoir honte de vous".

Depuis, a priori, rien. Elon Musk a continué à envoyer des fusées dans l’espace, à racheter des actions Tesla à prix préférentiels et à organiser le buzz autour de ses nombreuses activités industrielles. Stewart Alsop, de son côté, attendait sa Model X avec impatience parce que "c’est un ordinateur, déguisé en superbe voiture, juste comme je le veux […] avec ses portes qui s’ouvrent comme ça", dit-il, comme un môme, devant les portières qui s’ouvrent comme des ailes.

Il l’attendait... jusqu’à ce qu’il soit notifié qu’Elon Musk avait pris un intérêt personnel pour sa commande et que cette dernière venait d’être annulée. Dans un nouveau post sur Medium, daté d’hier, 1er février 2016, Stewart Alsop rapporte avoir eu une conversation téléphonique avec le patron de Tesla, qui s’est senti "attaqué personnellement".

En conséquence de quoi, comme dans les meilleurs régimes totalitaires, la décision semble avoir été prise de priver Stewart Alsop de ce pour quoi il avait déboursé plus de 130 000 dollars: il avait réservé la Model X P90D "en rouge avec les sièges en cuir noir" et l’option payante Ludicrous Speed, qui permet de passer de 0 à 100 Km/s en seulement 3,4 secondes...

Stewart Alsop regrette évidemment cette position, qui signifie à coup sûr qu’il sera banni à tout jamais du monde Tesla. Une décision qui ne devrait pas contribuer à redorer la réputation d’Elon Musk, donné pour être cassant et dur, mais qui ajoutera certainement une nouvelle touche à la mosaïque consacrée à sa légende naissante de génie caractériel. Comme le fait d’ailleurs remarquer Robert Scoble, observateur privilégié de la Silicon Valley dans le premier commentaire laissé en regard du message de Stewart Alsop, cette réaction est "tellement Steve Jobsienne"…

Visiblement loin d’être abattu, Stewart Alsop conclut son poste par une jolie boutade : "J’imagine que cela veut dire que je ne serai probablement pas autorisé non plus à acheter une capsule [spatiale] Dragon de SpaceX", l’autre société d’Elon Musk, qui veut propulser l'Humanité dans l'espace. Avec un tel sens de la dérision, il mérite pourtant vraiment sa Tesla !