BFM Business

Sanofi planche sur un test Covid-19 à faire avec son smartphone

Sanofi s'est allié avec la start-up californienne Luminostics pour créer un test de détection du Covid-19.

Sanofi s'est allié avec la start-up californienne Luminostics pour créer un test de détection du Covid-19. - Luminostics

Sanofi s'est associé à une startup californienne pour mettre au point un test du Covid-19 à réaliser sur smartphone et capable de formuler un diagnostic en moins de trente minutes.

Sera-t-il bientôt possible de savoir depuis chez soi, et par un test très peu contraignant, si l'on est porteur ou non du coronavirus? Au micro de Jean-Jacques Bourdin ce 20 avril, Olivier Bogillot, le président de Sanofi France, a fait part de la mise au point d'un auto-test de dépistage, à réaliser avec son smartphone.

Moins de trente minutes

Pour ce faire, Sanofi s'est allié avec la startup californienne Luminostics. Ce test se destine aux "patients qui n’ont pas envie d’aller à l’hôpital", a expliqué Olivier Bogillot. Concrètement, il s'agira d'installer un adaptateur sur son smartphone et de procéder à un prélèvement de salive ou d'échantillons respiratoires. "On le met dans un petit appareil connecté à un smartphone et, par électroluminescence, on voit si on est positif ou non au Covid-19", a souligné le président de Sanofi France, en expliquant que le résultat du test serait donné sous une trentaine de minutes seulement.

Luminostics propose une technologie unique de dépistage à domicile, qui repose sur un adaptateur peu coûteux, ainsi qu'un dispositif intelligent de détection de signal chimioluminescent, qui utilise l'optique du smartphone pour fonctionner. Avec l'avantage de donner des résultats rapides aussi bien sur iOS que sur Android.

Le prélèvement de salive chez Luminostics.
Le prélèvement de salive chez Luminostics. © Luminostics
Le dispositif de dépistage via smartphone de Luminostics.
Le dispositif de dépistage via smartphone de Luminostics. © Luminostics

Sanofi apportera pour sa part son savoir-faire en matière de recherche clinique. Ce test grand public, qui ne nécessitera l'intervention d'aucun professionnel de santé ni même d'un laboratoire d'analyses biologiques, ne devrait pas être rendu disponible avant "plusieurs semaines", de l'aveu même d'Olivier Bogillot.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech