BFM Tech

Presque aveugle, elle retrouve la vue grâce à un casque de réalité virtuelle

-

- - Capture vidéo YouTube

S'il sert avant tout à jouer, le casque de réalité virtuelle  créé par Google peut aussi avoir des applications plus sérieuses.

Lancé en marge de la Google I/O 2014, le Cardboard de Google est désormais un produit mature, qui trouve chaque jour de nouveaux usages. Certes, ce casque permet avant tout de jouer et de visionner des vidéos à 360 degrés. Mais il peut également servir à aider des malvoyants. C’est en effet grâce à un Cardboard et à une appli Android spécialisée qu’une Américaine quasi aveugle a retrouvé une partie de sa vue.

Grâce à cet engin, elle a en effet pu, pour la première fois depuis huit ans et avec une joie non dissimulée, voir beaucoup plus précisément les formes, les visages et même lire, comme le montre la vidéo ci-dessous.

Le secret réside dans une appli installée sur le mobile qui anime le Cardboard. Son nom : Near Sighted VR Augmented Aid. Son fonctionnement est simple: elle crée une vue stéréoscopique (une image en face de chaque œil) et zoome sur ce qu'enregistre la caméra arrière du smartphone. Le casque de réalité virtuelle permet en plus de concentrer le regard sur la vision centrale, un peu à la manière d'œillères.

Cette Américaine souffre de la maladie de Stargardt, qui se caractérise par la destruction des cellules photoréceptrices de la rétine. Petit à petit, le patient perd de l’acuité visuelle et finit par devenir quasiment aveugle. Aucun traitement n’est disponible pour contrer l’évolution de cette maladie. Et si sa vision "améliorée" par le Cardboard n’est pas parfaite, son plaisir ne fait aucun doute.

La bonne nouvelle, c'est qu'un casque Cardboard ne vaut rien, ou presque (comptez environ 15 euros) et que l'appli est gratuite. Voilà qui pourrait aider au quotidien de nombreux autres malvoyants à peu de frais.