BFM Business

On a essayé Pixel, le premier smartphone signé Google

Le Pixel de Google

Le Pixel de Google - BFMTV.com

Présenté mardi 4 octobre, le nouveau smartphone Pixel de Google a pour ambition de concurrencer l’iPhone 7 d’Apple.

Près de dix ans après Apple, Google se lance à son tour dans la conception de smartphones. Après avoir popularisé au fil des années son système d’exploitation Android et lancé plusieurs gammes de Nexus (conçus par des fabricants comme Samsung, LG, HTC ou Huawei), le géant du web met à profit son expérience. Après la marque à la pomme et Microsoft, il est, en effet, le troisième à avoir désormais la mainmise sur les parties matérielle et logicielle d'un smartphone. Une stratégie qui lui permet de multiplier les services exclusifs sur ses nouveaux produits. Mais aussi de les vendre aussi cher que les iPhone.

Pixel : puissant et design

Ceux qui veulent s’offrir un iPhone 7 doivent débourser 769 euros. Pour le Pixel, il faudra compter 759 euros. Comme Apple, Google a lancé une version grand écran - 5,5 pouces contre 5 - de son smartphone, le Pixel XL. Et comme Apple, les tarifs peuvent dépasser les 1000 euros sur ce format. A ce prix, on peut compter sur un design soigné. A l’arrière, une plaque de verre s’incruste dans la coque en métal. Une touche d’originalité bienvenue et qui donne du cachet à l’appareil. Seul bémol, ce dernier n’est pas aussi fin que son concurrent.

Le Pixel de Google
Le Pixel de Google © BFMTV.com

Avec de tels tarifs, Google se doit de proposer un smartphone très puissant. Cela semble être le cas puisque l’un des meilleurs processeurs du marché a été utilisé - le Snapdragon 821 de Qualcomm, avec 4 Go de mémoire vive. L’écran est également très confortable. Grâce à la technologie Amoled, les noirs sont profonds et le contenu reste toujours bien lisible. Mais Google pourrait surtout faire la différence avec l’intégration de son tout nouvel assistant virtuel, Google Assistant.

Google Assistant vs Siri

Comme Siri chez Apple, cette intelligence artificielle (IA) va répondre à nos demandes orales, par exemple concernant la météo ou le trafic routier. En enregistrant nos actions - la surveillance permanente est le prix à payer, elle pourra tout apprendre de nos habitudes pour nous proposer des contenus toujours plus personnalisés. Lors de notre essai, l’IA s’est révélée efficace, bien qu’elle ne fonctionne qu’en anglais. En réservant son assistant virtuel aux Pixel, Google souhaite démarquer ses produits des autres appareils Android. Peut-être une source de motivation pour Samsung, qui vient de racheter une entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle.

Le Pixel de Google
Le Pixel de Google © BFMTV.com

D’autres fonctionnalités exclusives au Pixel sont intégrées à Android. Certains raccourcis comme le balayage de bas en haut pour faire apparaître la liste des applications se sont révélés très intuitifs. On peut également faire passer l’appareil photo en mode selfie en secouant l’écran.

Un lancement surtout anglo-saxon

Le domaine de la photo est celui sur lequel veut s’imposer Google grâce à un capteur qui promet de rivaliser avec les meilleurs - Samsung Galaxy S7 ou iPhone 7. Nous avons pu réaliser quelques clichés, que nous avons comparés avec ceux provenant d’un Galaxy S7. Ceux du Pixel n’avaient rien à envier aux photos de son concurrent, avec un excellent piqué ainsi qu’un bon niveau de détails et d’exposition. La promesse pourrait donc bien être tenue.

Le Pixel de Google
Le Pixel de Google © BFMTV.com

A première vue, ce Pixel a tout pour venir concurrencer l’iPhone 7 d’un point de vue technique. Mais pour battre Apple, Google a encore du chemin à parcourir. Il faudra d’abord justifier un prix très élevé pour un smartphone qui est loin d’avoir une notoriété comparable. Surtout, il faudra le rendre disponible partout dans le monde. Pour le moment, le Pixel ne sortira qu’aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, au Royaume-Uni, en Inde et en Allemagne. Une arrivée dans l’Hexagone est probable, mais la frustration pourrait bien avoir raison de son succès.

Lire la prise en main complète de Google Pixel sur 01net.com

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech