BFM Business

LG annonce la toute première TV enroulable

Le LG SIGNATURE OLED TV W,

Le LG SIGNATURE OLED TV W, - LG

CES 2019 - Le dernier-né des téléviseurs LG se veut plus discret. Il s’ouvre et se ferme « comme une porte de garage ».

Après de longues années d’attente, les écrans enroulables feront bientôt leur apparition en magasin. Au CES, le grand salon de l’électronique qui se tient cette semaine à Las Vegas, la marque coréenne LG Electronics a dévoilé son LG Signature OLED TV R, le premier grand écran flexible capable de s’enrouler sur lui-même pour se ranger dans son meuble.

D’une simple pression de bouton, ses futurs détenteurs pourront récupérer leur espace mural, qui ne sera plus réservé à plein temps à leur seule télévision. LG estime que cette fonction prend tout son sens à l’heure où les écrans sont toujours plus imposants et massifs. L’appareil peut prendre trois positions: ouvert, fermé, ou légèrement ouvert, pour faire apparaître des commandes basiques comme le contrôle de la musique, l’heure ou le suivi de la météo.

L’écran OLED de 64 pouces s’enroule en une dizaine de secondes, avant que sa base se referme. LG insiste sur le fait que cette option n’impactera en rien la qualité des images affichées à l’écran, en 4K. L’entreprise a également élargi son spectre d’assistants vocaux. Après Google Assistant, l’écran intégrera Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, ainsi que le système de diffusion sans-fil AirPlay 2 d’Apple.

Le LG SIGNATURE OLED TV W,
Le LG SIGNATURE OLED TV W, © LG

Un tarif stratosphérique?

L'entreprise sud-coréenne compte sur ce nouveau modèle pour renouveler son image de marque. Si LG reste le plus important vendeur de téléviseurs Oled au monde, le groupe fait face à une concurrence de plus en plus importante sur ce segment. Sony, Panasonic ou encore Philips ont récemment commercialisé des téléviseurs adoptant cette technologie, qui permet notamment d’afficher des noirs parfaits.

Un premier prototype de télévision pliable, le LG SIGNATURE OLED TV W, avait été présenté lors de l’édition précédente du CES. La version dévoilée ce 7 janvier devrait être commercialisée d’ici la fin de l’année. Le prix n’a pas encore été défini mais promet d’être élevé. Les analystes misent sur une fourchette allant de 8000 à 15 000 euros.

Elsa Trujillo, depuis Las Vegas