BFM Tech

HBO part en guerre contre le détournement "porno" de Game of Thrones

Game Of Thrones

Game Of Thrones - HBO

Le diffuseur de la série s’attaque aux internautes qui mettent en ligne les scènes de nu sur des sites pornographiques.

En pleine diffusion de la saison 6 de Game Of Thrones, l'interprète de Daenerys Targaryen révélait avoir accepté d’apparaître nue dans un épisode, ce qui n’était pas arrivé depuis la saison 3. Sauf que l’actrice Emilia Clarke se retrouve malgré elle sur de nombreux sites pornos, parmi lesquels le géant Pornhub. Très riche en scènes érotiques, la série a rapidement été la source de montages regroupant les plans les plus crus. HBO, la chaîne à l’origine de Game Of Thrones, a décidé de s’attaquer aux milliers de contenus présents sur le portail pour adultes.

Selon le site TorrentFreak, le diffuseur aurait commencé à faire retirer les scènes en question, mises en ligne par les internautes. Comme ceux qui téléchargent illégalement les épisodes complets, ils sont désormais dans le viseur du service juridique de la chaîne américaine. Par ailleurs, HBO s’attaque régulièrement aux nombreuses parodies pornographiques s’inspirant de la série la plus piratée au monde.

Les recherches liées à Game Of Thrones sur Pornhub
Les recherches liées à Game Of Thrones sur Pornhub © Pornhub

Dès le lancement de la dernière saison, Pornhub avait confirmé l’impact de Game Of Thrones sur les habitudes de ses utilisateurs. Le 24 avril - jour de la diffusion du premier épisode, les recherches portant sur la série avaient bondi de 370%. Pour le moment, le site de streaming est le plus visé par les plaintes de la chaîne. Mais ses concurrents pourraient rapidement être concernés.

Plus récemment, HBO avertissait des centaines de fournisseurs d’accès à Internet. Ces derniers étaient incités à mettre en garde leurs clients ayant piraté des épisodes et à les inviter à s’abonner à la chaîne. Par la suite, un youtubeur espagnol avait été censuré pour avoir prédit avec précision le scénario de la série.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech