BFM Business

Avec le nouveau Windows 10, Microsoft veut démocratiser la 3D

-

- - -

La future mise à jour de Windows 10 veut utiliser Paint 3D et Minecraft pour nous faire passer du rang de simples consommateurs à créateurs de contenus 3D.

Après des années à parler de sécurité, performances et autres améliorations techniques, Microsoft veut passer Windows à l’ère de la créativité : baptisée "Creators Update", la future mise à jour de Windows 10 prévue au printemps 2017 met l’accent sur la 3D et la réalité augmentée.

Concrètement, l’éditeur logiciel veut mettre la génération et l’utilisation de modèles 3D à la portée de tous. Et changer notre rapport à la technologie en nous faisant passer du statut de spectateur à celui d’acteur.

3D : de la consommation à la production

-
- © -

La révolution 3D dans laquelle Microsoft s’engage va au-delà des jeux vidéo. Les équipements graphiques des ordinateurs et smartphones sont suffisamment puissants pour permettre la production de contenus tridimensionnels. Problème : si jouer en 3D est une chose facile, construire un objet dans l’espace était une autre paire de manche. Pour dépasser cette limite, Microsoft a développé une palette d’outils facilitant le processus et le dernier en date n’est rien de moins que la future version du célèbre logiciel Paint.

Paint 3D, du pixel au volume

-
- © -

Intégré dans tous les Windows depuis la création du système d’exploitation Paint s'avère être, pour beaucoup, le premier contact avec la création numérique. Windows profite de la simplicité et de la célébrité de son programme en lui offrant un lifting majeur, une nouvelle version dotée de capacités inédites dont la gestion de la 3D. Logiquement baptisée Paint 3D, cette nouvelle mouture facilite la création de modèles tridimensionnels en les générant à partir de simples formes bidimensionnelles. On peut ainsi donner « vie » à un poisson dessiné d’un simple mouvement de souris.

-
- © -

S’il reste à voir comment le logiciel se comporte en vrai, les différentes démonstrations que nous avons vu en vidéo semblent convaincantes. Doué pour réaliser des montages artistiques, Paint 3D s’interfacera aussi avec la suite Office pour permettre l’intégration et le rendu d’objets 3D dans les présentations Powerpoint par exemple.

Si on attend de voir la sauce Paint 3D prendre (ou pas), Microsoft a déjà marqué des points dans un domaine plus ludique avec le jeu Minecraft.

Minecraft, le Lego du XXIe siècle

-
- © -

Cité en référence « d’inspiration » par le PDG de Microsoft Satya Nadela, Minecraft est l’autre corde - entendez outil de création 3D - à l'arc de Microsoft. Initialement dédié à un public de joueurs, ce jeu au succès exceptionnel est un genre de Lego numérique dont de nombreux enseignants se sont emparés. Outre des modes histoires où l’on peut vivre des aventures, Minecraft est avant tout un logiciel de création d’objets en 3D qui peut mener, pour les plus patients, à la création d’univers entiers à partir de simples briques élémentaires.

Cet aspect ludique de la construction de volumes est l’arme de Microsoft pour convertir un public jeune à la modélisation d’objets et, contrairement à Paint 3D dont on attend de voir les résultats, Minecraft est déjà un succès. Si Paint 3D et Minecraft sont des solutions efficaces pour modeler des objets, Microsoft a encore un autre outil dans sa manche pour faire des allergiques à la manipulation logicielle : le smartphone.

Smartphone = scanner 3D

-
- © -

Après être devenu notre réveil, notre agenda, notre journal ou notre appareil photo, le smartphone va bientôt se muer en scanner 3D. Lors de sa conférence de présentation, un responsable de Microsoft a démontré comment on peut désormais modéliser un château de sable simplement en tournant autour armé de son mobile. Microsoft avait déjà exploré cette piste avec Kinect, mais le système était encombrant – un PC, une grosse caméra Kinect – tandis qu’ici une simple application pour téléphone suffit. Ou presque : la démonstration a tout de même été faite avec un smartphone fonctionnant sous Windows équipé de deux modules caméras.

Pour que la sauce prenne, il faudra que Microsoft développe des versions iOS et Android de son application Windows Capture 3D, mais il faudra aussi que les terminaux intègrent deux capteurs photo par défaut, condition sine qua non pour que puisse s’effectuer la mesure de distance.

Hololens, la réalité, en mieux

-
- © Adrian BRANCO, 01net.com

Créer des objets c’est bien, interagir avec c’est mieux. Or, la consommation de contenus 3D a ceci de cocasse qu’elle se conçoit essentiellement sur des écrans… en 2 dimensions ! Microsoft ajoute donc à son arc créatif un ultime outil de consommation de contenus 3D : les lunettes de réalité augmentée HoloLens. Pour l’heure très onéreuses et réservées à un public professionnel, ces lunettes préfigurent, pour Microsoft, la façon dont nous consommerons la 3D. Non pas comme un monde virtuel différent et isolé du notre, mais comme des éléments graphiques qui se rajoutent au réel pour, par exemple, permettre de tester différents agencement de son salon avant d’aller acheter les meubles.

-
- © -

Si tous les outils ne sont pas encore matures, il ne fait aucun doute pour Microsoft que ces technologies 3D arriveront sous une forme ou une autre dans nos usages futurs. Et l’américain s’imagine déjà en grand champion d'un futur à la réalité "mélangée".