BFM Business

Les fraudes et vols de cryptomonnaies ont augmenté de 600% en un an

Le Bitcoin est une monnaie décentralisée.

Le Bitcoin est une monnaie décentralisée. - Karen Bleier - AFP

Depuis le début 2021, la somme perdue en cryptomonnaies s'élève à 10,5 milliards de dollars, estime Elliptic, contre seulement 1,5 milliard lors de l'année 2020. Des chiffres qui ne semblent pas sur le point de baisser, tant les fraudes sont courantes.

Toutes les semaines, une nouvelle arnaque à la cryptomonnaie fait l'actualité. Avec l'essor des monnaies décentralisées, les vols et escroqueries sont également... monnaie courante à travers le monde. Un rapport de l'entreprise Elliptic, cabinet d'analyses dans l'univers de la "blockchain", pointe la montée impressionnante de ces crimes financiers depuis seulement un an.

Selon ce rapport, la somme liée aux fraudes et vols de cryptomonnaies représente un total de 10,5 milliards de dollars en 2021, contre 1,5 milliard en 2020, soit 600% d'augmentation. Sur l'ensemble des 12 milliards de dollars subtilisés au total, 2 sont attribués à des vols directs, et 10 sont attribués à des "protocol losses", c'est-à-dire une perte de valeur d'une cryptomonnaie car la plateforme à laquelle elle est liée a perdu la confiance des utilisateurs.

Une technologie encore naissante

Elliptic estime à 247 milliards la valeur totale des fonds "engagés" dans la finance décentralisée.

"Malgré les très grosses sommes engagées dans ces protocoles, la technologie sous-jacente reste immature et peu fiable". A la source des vols et fraudes, le rapport indique "des erreurs de codes qui peuvent mener à des pertes de fonds. Malheureusement, ce genre d'erreur est courant", précise le rapport.

Via Ethereum ou Binance

Les pertes estimées sont notamment liées à des problèmes, des vols ou des fraudes passant par l'Ethereum, une "blockchain" ou chaîne de blocs sur laquelle est fondée sa propre cryptomonnaie, l'Ether, créée en 2015. Il y a aujourd'hui près de 147 milliards de dollars d'Ether en circulation.

D'autres pertes sont liées à Binance, une plateforme d'échange de cryptomonnaies basée en Chine. Centrale pour le secteur, cette dernière a rencontré des déboires avec la justice dans quelques pays d'Europe, dont le Royaume-Uni, où elle est interdite depuis juin dernier. La plateforme a déployé en 2020 sa plateforme blockchain Binance Smart Chain (BSC).

Depuis l'explosion des monnaies décentralisées, les arnaques ponctuent leur développement. Parmi celles-ci, on retrouve de fausses start-up prometteuses, des fonds d'investissements douteux ou encore, des vols purs et simples. Les sommes subtilisées se comptent régulièrement en paquet de millions. Dernièrement, une cryptomonnaie inspirée de la série Netflix Squid Game a attiré quelques milliers d'investisseurs, avant de disparaître dans la nature avec les fonds.

Victoria Beurnez