BFM Business

L'homme derrière l'une des plus grosses arnaques à la cryptomonnaie écope de 15 ans de prison

 Les entreprises affectées par la panique sur le marché des cryptomonnaies

Les entreprises affectées par la panique sur le marché des cryptomonnaies - AFP

Roger Nils-Jonas Karlsson a arnaqué pendant une dizaine d'années des personnes financièrement vulnérables. Arrêté en Thaïlande puis jugé aux Etats-Unis, il doit rembourser plus de 16 millions de dollars à ses victimes.

Roger Nils-Jonas Karlsson, un suédois de 47 ans, a arnaqué plus de 3 575 victimes et volé des dizaines de millions de dollars, sur une période de près de dix ans. Il s'agit d'une des plus grosses arnaques à la cryptomonnaie sous forme de pyramide de Ponzi, un système frauduleux qui consiste à rembourser les intérêts d'investisseurs avec la mise de nouveaux entrants. Il a écopé de 15 ans de prison, jugé par un tribunal californien.

Karlsson a débuté la fraude en 2011. D’abord en ciblant des personnes financièrement instables, comme des personnes âgées, en leur faisant investir en cryptomonnaie dans une entreprise appelée “Eastern Metal Securities”.

En les incitant à acheter des parts d'environ 100 dollars, il leur promettait en retour 1,15kg d'or, soit 45.000 dollars selon le cours de l'époque. L'homme garantissait également à ses investisseurs qu'en cas de perte de financement, il leur rendrait jusqu'à 97% de leur somme.

Une fois l'argent récupéré, l'arnaqueur le déposait sur son compte personnel pour s’acheter -entre autres - des villas et un complexe hôtelier en Thaïlande.

Plusieurs millions à rembourser

Au fil du temps, Roger Nils-Jonas Karlsson a renommé plusieurs fois son entreprise, réussissant à convaincre ses victimes en leur présentant des extraits de compte pour les mettre en confiance. Il a multiplié les techniques pour échapper à la justice, en prenant différents pseudos ou en utilisant des comptes offshores.

Afin de ne pas éveiller les soupçons, l'homme justifiait régulièrement auprès de ses victimes le retard pris dans les investissements. Pendant le procès, il a admis n'avoir aucun moyen de rembourser ses investisseurs.

"L'enquête menée sur la fraude de Roger Karlsson a révélé un stratagème dénué de toute empathie ayant duré plus d'une dizaine d'années, pendant lesquelles il a ciblé des milliers de victimes, dont des personnes âgées et financièrement vulnérables", a déclaré Stephanie Hinds, procureur fédéral par intérim de l'état de Californie.

Après des années de fraude, les autorités thaïlandaises ont finalement arrêté Karlsson le 17 juin 2019. Il a été extradé aux Etats-Unis. En plus de sa peine de 15 ans de prison, l’arnaqueur devra rembourser plus de 16 millions de dollars (près de 14 millions d'euros) à ses victimes.

Victoria Beurnez