BFM Business

La police britannique saisit plus de 134 millions d'euros en cryptomonnaie

Sans préciser de quel type de cryptomonnaie il s'agit, l'équipe de crime financier de la police britannique a annoncé cette saisie de 114 millions de livres le 25 juin 2021.

Les autorités britanniques ont annoncé, le 25 juin 2021, avoir saisi l'équivalent de 114 millions de livres en cryptomonnaie, soit près de 134 millions d'euros. Il pourrait s'agir de la plus grande saisie jamais réalisée au Royaume-Uni, et l'une des plus importantes au monde.

Dans son communiqué, la police britannique n'a pas révélé de quel type de cryptomonnaie il s'agit. Ils n'ont pas non plus expliqué leur démarche, pour éviter de compromettre leurs futures opérations.

Bien que le bitcoin soit réputé intraçable, il est toutefois possible d'identifier la présence de grosses sommes avant leur réinvestissement. Par ailleurs, plusieurs entreprises de gestion de blockchain ont affirmé leur souhait de travailler avec les autorités dans le cadre d'enquêtes criminelles.

Joe Ryan, enquêteur, explique que "les produits issus du crime sont presque toujours blanchis pour en cacher l'origine, mais en cassant la chaîne des fonds avant leur réinvestissement, nous pouvons faire de Londres un endroit extraordinairement complexe pour les opérations criminelles."

Une somme sans précédent

L'opération a été menée par l'équipe dédiée à la criminalité financière "grâce à des informations reçues sur un transfert de produits financiers illicites".

Le sous-commissaire adjoint, Graham McNulty affirme que "l'argent liquide reste roi, mais à mesure que la technologie et les plateformes en ligne se développent, certains criminels usent de moyens sophistiqués pour blanchir leurs gains".

La somme saisie lors de cette opération représente le double de ce qui a été récupéré des mains des criminels en liquide lors de l'année passée.

En mars 2021, une vente aux enchères avait été organisée en France à la suite d'une saisie judiciaire de 611 bitcoins, soit entre 25 et 30 millions d'euros. Les offres ont flambés, et certains bitcoins s'étaient vendus jusqu'à 5 fois leur prix.

Victoria Beurnez