BFM Business

Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites aux Etats-Unis ce 20 septembre

Donald Trump a signé un décret interdisant, d'ici 45 jours, toute transaction "des personnes sous juridiction américaine" avec ByteDance, la maison-mère chinoise de TikTok

Donald Trump a signé un décret interdisant, d'ici 45 jours, toute transaction "des personnes sous juridiction américaine" avec ByteDance, la maison-mère chinoise de TikTok - Lionel BONAVENTURE, JIM WATSON © 2019 AFP

Les deux applications chinoises font l'objet d'accusations d'espionnage au profit de la Chine, pour le moment infondées. TikTok était en particulier censée trouver un repreneur américain.

Les négociations pataugent et la sanction est radicale. Faute d'un accord de rachat définitif par une entreprise américaine, l'application chinoise TikTok ne pourra plus être téléchargée aux Etats-Unis à partir du 20 septembre. WeChat, une autre application chinoise très populaire, écope du même sort.

Plus concrètement, un décret du gouvernement américain empêchera les magasins d'applications d'Apple (l'App Store) et de Google (le Google Play Store) de faire figurer ces applications parmi les services à télécharger. Cette interdiction ne devrait toutefois pas s'appliquer aux versions françaises de l'App Store et du Google Play Store. D'après un communiqué du département du Commerce des États-Unis, l'interdiction de la distribution de TikTok et WeChat ne concerne que les Etats-Unis. Ces mêmes applications continueront de fonctionner dans le pays, pour ceux qui l'avaient déjà installées sur leurs smartphones. Elles ne pourront néanmoins plus bénéficier de mises à jour.

Selon le document, des sanctions plus lourdes sont prévues pour TikTok à partir du 12 novembre prochain. A cette date, l'application ne pourra plus utiliser de service d'hébergement américain ou se baser sur des éléments de code informatique provenant des Etats-Unis (comme par exemple ceux de Google ou Apple). A cette échéance, c'est le fonctionnement même de l'application qui pourrait être remis en cause. Ces sanctions prendront effet pour WeChat dès ce 20 septembre.

Accélérer les négociations

L'interdiction de TikTok pourra encore être annulée par le président américain avant d'entrer en vigueur ce dimanche soir, sous réserve que la maison-mère de l'application, ByteDance, trouve un accord avec un acteur américain. La société informatique Oracle est en lice pour nouer un "partenariat stratégique", dont les contours restent à définir, avec le groupe chinois.

TikTok compte près de 100 millions d'utilisateurs aux Etats-Unis et s'avère très populaire auprès des jeunes utilisateurs américains. WeChat, pour sa part, compte plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech