BFM Business

Haine en ligne: qui sont les responsables des réseaux sociaux convoqués par Marlène Schiappa?

Marlène Schiappa quitte le Palais de l'Élysée le 19 juillet 2017

Marlène Schiappa quitte le Palais de l'Élysée le 19 juillet 2017 - Martin BUREAU / AFP

Suite à l’assassinat du professeur Samuel Paty, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté reçoit des cadres de Facebook, Google, Twitter, TikTok ou Snapchat.

Ce mardi 20 octobre à 10 heures, Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, s’est entretenue avec plusieurs cadres des réseaux sociaux, dont des représentants de Twitter, Facebook, Google, TikTok ou Snapchat. Les responsables de la plateforme Wikipédia, ainsi que du Pot Commun, célèbre site de cagnotte en ligne, ont également été convonqués. Twitch, la filiale d'Amazon, n'a toutefois pas répondu présent.

Le gouvernement entend améliorer la lutte contre la haine en ligne, après l'assassinat de Samuel Paty suite à la publication de vidéos sur Facebook, Google, Twitter ou encore WhatsApp.

Etaient convoqués à la réunion:

  • Audrey Herblin-Stoop (directrice des politiques publiques Twitter France)
  • Laurent Solly (directeur général Facebook France)
  • Anton Battesti (responsable des affaires publiques Facebook France)
  • Thibault Guiroy (responsable des relations institutionnelles Google France)
  • Benoît Tabaka (directeur des politiques publiques Google France)
  • Eric Garandeau (directeur des affaires publiques TikTok France)
  • Emmanuel Durand (PDG Snap France)
  • Charles Slingsby (directeur juridique de Twitch, absent)
  • Pierre-Yves Beaudouin (président de Wikimédia France)
  • Adrien Soucachet (co-fondateur Le Pot Commun)

La réunion s’est tenue en présence de plusieurs membres de l’administration, émanant du ministère de l’Intérieur et du ministère de la Justice.

  • Olivier De Mazieres (délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces)
  • Michel Cadic (délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces)
  • Henri Verdier (ambassadeur pour les affaires numériques)
  • Laeticia Francart (direction des affaires criminelles et des grâces)
  • Pierre-Henry Brandet (délégué à l’information et à la communication du Ministère de l’Intérieur)
  • Julien Broca (service d’information du gouvernement)
  • Michël Nathan (service d’information du gouvernement)
https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech