BFM Business

Fin du pistage publicitaire sur iPhone: comme Facebook, Vinted menace de devenir payant

L'application Vinted, sur iPhone

L'application Vinted, sur iPhone - BFMTV

La plateforme de vente en ligne entre particuliers incite fortement ses utilisateurs à accepter le pistage publicitaire sur iPhone, qu’Apple permet désormais de refuser.

"Presse sur ‘autoriser le suivi’ pour que cette application reste gratuite pour tous". Depuis quelques heures, les utilisateurs iOS de Vinted, plateforme de vente de vêtements de seconde main particulièrement populaire en France, voient apparaître un nouveau message en ouvrant l’application. L’entreprise lituanienne tente d’inciter ses utilisateurs utilisant un iPhone à accepter un pistage publicitaire, source d’une partie de ses revenus.

Depuis la dernière mise à jour d’iOS (14.5), Apple impose en effet à toutes les applications de demander l’autorisation des utilisateurs pour accéder à leur identifiant publicitaire unique. Une donnée qui permet de suivre leur activité en dehors de la plateforme, sur des sites ou applications partenaires. Le but étant de cerner au mieux leur comportement pour leur afficher de la publicité ciblée, dont certains acteurs tirent leurs profits.

Capture d'écran du message d'avertissement de Vinted sous iOS 14.5
Capture d'écran du message d'avertissement de Vinted sous iOS 14.5 © BFMTV

Pistage: un intérêt limité pour l’utilisateur

Comme Facebook et Instagram, qui menacent eux aussi de devenir payants en cas de refus massif des utilisateurs, Vinted fait planer la menace de la fin de la gratuité du service pour recueillir le consentement des internautes.

"L’application Vinted est gratuite en partie grâce aux revenus générés par les publicités. Les informations de suivi nous permettent de te montrer des publicités plus pertinentes et personnalisées", précise le message.

Concrètement, les utilisateurs d'un iPhone mis à jour voient ensuite apparaître, comme sur de nombreuses applications vivant de la publicité ciblée en ligne, une notification demandant leur accord explicite. Un message rédigé par Apple afin d’éviter toute formulation pouvant induire en erreur.

Pour les utilisateurs, le pistage publicitaire n’a qu’un intérêt limité. Un refus n’entraîne aucune limite dans l’utilisation des applications, tandis qu’une collecte de ces données comportementale peut s’avérer sensible, par exemple en cas de piratage des géants du numérique.

Comme Facebook et Instagram, Vinted pourra toujours afficher de la publicité ciblée, grâce aux données collectées jusque-là, mais également grâce à l’analyse du comportement des utilisateurs sur sa propre plateforme.

Rappelons que sur iOS, les utilisateurs peuvent désactiver le pistage publicitaire pour l’ensemble des applications dans réglages > confidentialité > suivi.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech