BFM Business

Facebook prépare une version d’Instagram pour les enfants

L'application Instagram pour smartphone

L'application Instagram pour smartphone - BFMTV

La multinationale américaine souhaite créer une version de sa plateforme de photos et vidéos dédiée aux moins de 13 ans.

Après avoir conquis quelque 1,2 milliard d’utilisateurs mensuels sur Instagram, Facebook cherche de nouveaux relais de croissance pour sa plateforme dédiée aux photos et vidéos. Et pour cela, l’entreprise a une nouvelle idée: créer une version destinée aux enfants de moins de 13 ans, rapporte le site américain BuzzFeed News. Malgré l’absence de contrôle d’âge lors de l’inscription, ces derniers n’ont en théorie pas le droit d’accéder au réseau social, dans sa version “classique”. En Europe, la plateforme fait actuellement l'objet d'une enquête concernant sa gestion des données personnelles de mineurs.

Contrôle des parents

“Nous avons identifié les travaux auprès des plus jeunes comme une priorité pour Instagram” explique l’un des cadres d’Instagram dans un message diffusé en interne et consulté par BuzzFeed News. Ce dernier entend notamment “créer une version d’Instagram permettant aux moins de 13 ans d’utiliser Instagram pour la première fois en toute sécurité”.

Selon le média américain, le projet est dirigé par Pavni Diwanji, qui a rejoint Facebook en décembre 2020. Au cours de sa longue expérience chez Google (entre 2005 et 2018), elle a notamment été à la tête des équipes à l’origine de YouTube Kids, la plateforme de streaming vidéo dédiée aux plus jeunes.

Auprès de BuzzFeed News, Adam Mosseri, qui dirige Instagram, confirme l’existence du projet. Il évoque notamment la volonté de “créer une version d’Instagram pour les enfants dont les parents peuvent garder le contrôle”.

Chez Facebook, la présence d’enfants sur Instagram est un problème régulièrement évoqué, notamment lorsqu’il s’agit des risques de harcèlement, mais aussi de la présence de prédateurs sexuels. La plateforme a récemment annoncé qu’un adulte ne pourra plus envoyer de message à un mineur (entre 13-18 ans) si ce dernier ne le suit pas.

Pour l’entreprise dirigée par Mark Zuckerberg, l’arrivée d’un “Instagram Kids” permettrait de mieux contrôler l’environnement des plus jeunes, tout en proposant de la publicité plus spécifique aux enfants.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech