BFM Tech

L’application mobile de Jul en tête des téléchargements sur l’App Store

-

- - -

Le rappeur a mis en ligne son application dédiée sur l’App Store d’Apple et sur le Google Play Store. Si le succès a été immédiat, certaines fonctions sont peu recommandables.

Depuis ce 30 octobre, tous les fans de Jul peuvent télécharger gratuitement son application officielle. Moins de 24 heures plus tard, cette dernière est en tête des téléchargements d’applications gratuites sur l’App Store, devant Netflix et TikTok. Sur Android, elle a été téléchargée plus de 10.000 fois, selon le décompte du Google Play Store, récoltant une note moyenne de 4,9/10 sur un total de près de 500 évaluations.

L’installation du "clavier Jul" déconseillée

Parmi ses principales fonctions - plutôt élémentaires, le partage d’emojis inspirés de l’univers de Jul... qui n’en sont pas vraiment. Faute d’avoir été validées par le consortium Unicode, ces illustrations ne sont que de simples images à envoyer sous forme de SMS, MMS, sur les messageries instantanées ou par mail. On retrouve par ailleurs une section dédiée à la tournée de l’artiste, qui renvoie vers le site de Fnac Spectacles. La page Vidéo redirige quant à elle vers la page YouTube du chanteur. L’application dispose également d’un lien vers le site marchand de Jul.

Capture d'écran de l'application mobile officielle de Jul
Capture d'écran de l'application mobile officielle de Jul © BFMTV.COM

Sur iPhone, une fonction permet d’afficher un clavier spécifique, afin d’envoyer des photos miniatures du rappeur plus facilement. Mais cette option implique d’offrir un accès total à tout ce qui est inscrit sur le clavier virtuel. Y compris un potentiel numéro de carte bancaire, ou l’ensemble de ses mots de passe. Il est donc fortement déconseillé d’activer cette possibilité. Sur Android, une "bulle Jul" permet d’accéder à l’application à tout moment en laissant s’afficher son icône en permanence. Là encore, des accès privilégiés sont demandés par les développeurs.

"Aucune donnée n'est collectée ou utilisée par l'application", assure à BFM Tech Jérôme Coutou, directeur associé de Digital Mate, l'entreprise en charge du développement du logiciel. L'entrepreneur annonce que l'application a été téléchargée par près de 200.000 personnes depuis sa mise en ligne, sur l'ensemble des plateformes.

-
- © BFMTV.COM

Digital Mate semble avoir basé l'application Jul sur le même modèle que ceux des applis Kendjimoji et Nabimoji, consacrées respectivement au chanteur Kendji Girac et à la star de télé-réalité Nabilla Benattia, également produites par l’entreprise. Parmi ses clients, on retrouve par ailleurs le journal L'Équipe, ainsi des firmes comme Microsoft ou Leroy Merlin.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech