BFM Business

Google+: une nouvelle faille de sécurité touche plus de 50 millions d'utilisateurs

-

- - -

Prévue pour le mois d'août, la fermeture du réseau social Google+ interviendra finalement en avril. Les données de 52,5 millions de comptes ont été exposées par une nouvelle faille, découverte le 7 novembre.

Le géant américain a annoncé ce lundi la fermeture de son réseau social Google+ en avril. Soit quatre mois plus tôt que prévu. En octobre, la presse américaine révélait l'existence d’une faille de sécurité ayant affecté 500 000 utilisateurs. Après ces révélations, Google avait acté l'arrêt du réseau pour août 2019. 

La fermeture est finalement précipitée par la découverte d’une seconde faille, qui aurait touché 52,5 millions de comptes. Dans un article de blog publié lundi, Google explique qu'elle a exposé les données de profils comme le nom, l’adresse email, la profession ou l’âge. Même les utilisateurs qui avaient rendu ces données privées sont concernés. Les informations bancaires, les mots de passe et toutes les données généralement utilisées pour la fraude ou le vol d'identité n'ont pas été exposées, précise Google. 

L’entreprise a corrigé la faille le 13 novembre, six jours après sa découverte. Google déclare ne pas avoir de preuves que des applications partenaires ont eu accès aux données pendant cette période.

La fermeture du réseau social est prévue pour avril mais l’API ne sera plus accessible d’ici 90 jours. Les applications qui utilisent les données de Google+ pour leurs services n’y auront plus accès à compter de cette date. En sept ans d'existence, Google+ n'est jamais parvenu à concurrencer Facebook, malgré une base d'utilisateurs constituée grâce aux autres services de Google, à commencer par Gmail. De l'aveu même de la firme californienne, 90% des sessions sur Google+ durent moins de cinq secondes.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech