BFM Business

Fiscalité européenne: Google menace de fermer son service Google Actualités

-

- - BFMTV.COM

Face à une potentielle mise en place d’une “taxe sur les hyperliens”, le géant américain n’exclut pas de fermer l’un de ses services emblématiques dans l’Union européenne.

C’est une nouvelle menace qui est faite à l’encontre des éditeurs de presse et des internautes européens. Dans une interview accordée au média britannique The Guardian, un cadre de Google affirme que la fermeture de Google Actualités est une hypothèse envisagée. En cause, un projet de directive européenne sur le droit d’auteur, qui imposerait aux plateformes de rémunérer les éditeurs lorsqu’elles référencent leurs contenus et permettent d’y accéder via un lien hypertexte. Ce changement législatif concernerait en premier lieu Google Actualités, le service de Google qui agrège des millions d’articles de presse.

Un précédent en Espagne

Sur le portail du site américain, disponible dans plusieurs dizaines de pays, des titres, photos et liens d’articles d'actualité sont référencés et triés par domaine. D’après l’article 11 de la future directive européenne, Google devra verser une commission à tous les médias référencés. Une proposition inacceptable pour Richard Gingras, en charge des actualités chez Google, qui précise au Guardian que Google Actualités n’affiche aucune publicité et ne génère donc pas de profit.

L’homme rappelle au passage que Google est déjà passé à l’acte par le passé. En 2014, une loi de la même nature avait conduit l’entreprise à fermer son service d’actualités en Espagne, afin de ne pas avoir à rémunérer les différents médias. Les nouvelles menaces de l’Américain sont cependant d’une ampleur bien plus importante: ce sont cette fois quelque 500 millions d’Européens qui pourraient avoir à se passer de Google Actualités.

Du côté des médias, la fermeture de Google Actualités pourrait mener à une chute des audiences en ligne. Mais Google laisserait aussi une place vacante sur l’un de ses marchés les plus importants. La tension pourrait encore grimper dans les semaines à venir, alors que les négociations autour de la version finale de la directive sur le droit d’auteur se tiendront à Bruxelles.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech