BFM Business

Etats-Unis: une cliente poursuit Apple à cause de l'encoche de l'iPhone XS

-

- - -

La plaignante se dit induite en erreur par les images utilisées par Apple pour faire la promotion de l'iPhone XS.

La haine des encoches peut mener au tribunal. En Californie, une plainte a été déposée contre Apple pour avoir rendu ce petit espace qui intègre la caméra frontale peu visible sur les photos de son iPhone XS Max. A la réception de son smartphone, la plaignante s'est dite surprise de découvrir cette encoche dans la partie supérieure de l'écran et s'estime flouée par la marque, rapporte Business Insider

Dans le texte de la plainte, ses avocats accusent Apple d'avoir réalisé ses photos publicitaires de manière à masquer l'encoche, laissant la plaignante croire que son iPhone XS Max en serait dépourvu. Elle s'appuie pour cela sur les images présentées sur le site de la marque.

L'iPhone XS.
L'iPhone XS. © Apple

La plainte contient d'autres éléments, dont une allégation selon laquelle l'écran de l'iPhone comprendrait moins de pixels qu'indiqué, en raison des coins arrondis de son écran. Elle note également que l'iPhone 8 Plus proposerait une meilleure qualité d'image que les derniers nés de la marque. En résumé, l'iPhone 8 Plus serait de meilleure qualité que le XS, pour un prix beaucoup plus abordable. Une hypothèse qui va toutefois à l'encontre des tests de laboratoire effectués par nos confrères de 01net.com

Avec une diagonale d'écran de 5,8 pouces, l'iPhone XS bénéficie d'une surface d'affichage de 84,38 cm², d'après les mesures de BFM Tech. Une fois la surface de l'encoche soustraite, celle-ci tombe à 82,82 cm², contre 82,28 cm² pour un iPhone 7 Plus.

Pour rappel, c'est l'iPhone X, sorti en 2017, qui a popularisé l'encoche. Cette dernière est depuis devenue la norme esthétique des smartphones, par exemple chez Huawei ou chez OnePlus. Elle permet d'abriter différents capteurs et le module caméra, tout en proposant un écran bord à bord. Si la plainte a été déposée, le dossier n'a pas encore été traité. La plaignante entend transformer son action en recours collectif. Aux Etats-Unis comme en France, Apple offre un délai de 14 jours à tous les clients désirant obtenir le remboursement d'un produit.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech