BFM Business

Black Friday, Noël: comment reconnaître les arnaques par SMS

Comment reconnaître un SMS de phishing

Comment reconnaître un SMS de phishing - Adam Fagen - Flickr -CC

A l'approche de Noël, il faut se méfier des faux SMS. Certains prétendent qu'un paiement est nécessaire pour la livraison d'un colis. Ce sont des arnaques visant à dérober vos données bancaires.

Parce que certains commerçants n'ont pas rouvert ou par crainte de s'exposer au virus, de nombreux Français effectueront leurs achats de Noël en ligne. En conséquence, un grand nombre de colis transiteront à travers la France. Une aubaine pour les escrocs qui profitent généralement de cette période de l'année pour arnaquer les Français en diffusant des mails mais aussi, des SMS frauduleux.

Ces messages prétendent parfois que des frais de dédouanement s'appliquent et qu'il faut s'en acquitter pour recevoir son colis, ou encore qu'il faut régler l'affranchissement. De faux SMS qui ont pour but de dérober vos coordonnées bancaires.

Exemple de SMS frauduleux
Exemple de SMS frauduleux © La Poste

Les SMS frauduleux sont moins souvent repérés que les mails car ils représentent un canal plus intime, auquel les Français font davantage confiance, notamment pour leur communication avec les marques.

1. Prêter attention aux fautes d'orthographe

Le premier détail qui peut mettre la puce à l'oreille est l'orthographe. Même si les arnaqueurs soignent de plus en plus leurs messages, il n'est pas rare de voir se glisser des erreurs d'orthographe ou de syntaxe. Dans ce cas, il vaut mieux ne pas prêter attention au message.

2. Vérifier le numéro

La plupart des spams SMS sont émis depuis des numéros de téléphone mobile, commençant par 06 ou 07, ou encore +336 ou +337, comme s’il s’agissait de messages provenant d’une personne physique. "Cette pratique, non conforme aux conditions d’utilisation prévues dans les contrats des opérateurs mobile, contribue à entretenir le flou sur l’émetteur du message", rappelle la plateforme de signalement des spams SMS 33700.

3. Ne jamais appeler ou cliquer sur le lien

Ces SMS comportent souvent un lien, qui ouvre un site imitant la charte graphique du service ou de l’institution mentionnée. La victime est alors invitée à saisir ses coordonnées bancaires pour payer la somme d'argent demandée. Parfois, il faut appeler un numéro surtaxé pour s'en acquitter.

A quelques semaines de Noël, La Poste a alerté ses clients, expliquant être régulièrement victime de détournement de son image visant à les tromper.

"La Poste ne vous demandera jamais de payer pour retirer un colis par sms ou par mail. Il s'agit d'une fraude", affirme l'entreprise.

L'entreprise rappelle aussi "qu’elle ne demande jamais aux clients en attente de la livraison d’un colis de la rappeler sur un numéro surtaxé (commençant souvent par "08")". De même, "La Poste ne demande jamais de coordonnées bancaires ou de code secret par téléphone ou e-mail".

4. Que faire si vous avez été victime

Si vous avez transmis des informations bancaires, contactez votre banque et faites opposition à votre carte. Surveillez aussi les débits frauduleux sur votre compte.

Ensuite, déposez plainte au commissariat de police ou à la gendarmerie la plus proche, et signalez le SMS frauduleux sur la plateforme spécialisée 33700.

A noter, la réception d’un SMS d'arnaque n’entraîne jamais de surcoûtEn revanche, vous risquez d’être débité de quelques euros si vous suivez les instructions du message en rappelant un numéro surtaxé, ou en répondant par SMS à un numéro court surtaxé.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech