BFM Business

Au siège d'Amazon, 7000 chiens viennent travailler avec leur maître

Amazon saute de la troisième place à la première, chipée au géant de l'internet Google

Amazon saute de la troisième place à la première, chipée au géant de l'internet Google - AFP

Amazon offre la possibilité aux salariés de son siège de Seattle de venir travailler avec leur chien. Dans une ville aussi férue d'animaux de compagnie, le résultat est sans appel: 7000 chiens sont enregistrés au siège, pour 49.000 salariés.

Amazon a été récemment désignée la compagnie la plus dog-friendly par la plateforme américaine de pet-sitting (baby-sitting pour animaux) Rover. Et pour cause, ce sont près de 7000 chiens qui sont enregistrés au siège d'Amazon à Seattle pour accompagner leur maître sur leur lieu de travail. Ils étaient 6000 l'an dernier, précise le Los Angeles Times qui consacre un long reportage à ce sujet.

Avec 49.000 employés, cela fait donc un chien pour sept collaborateurs. Si les 7000 chiens ne sont pas tous là tous les jours, c'est en moyenne 800 chiens que l’on peut retrouver quotidiennement au siège d'Amazon à Seattle. Et le LA Times rappelle que la possibilité offerte aux employés du siège de venir travailler avec leur chien n’est pas anodine dans une ville où il y a plus de chiens que d’enfants…

Amazon n'offre pas cette possibilité de venir travailler avec son chien uniquement par gaieté de coeur. Cela permet de réduire l'absentéisme et peut même constituer un argument de poids dans le cadre d'un recrutement.

Ce nombre impressionnant d'animaux de compagnie s'accompagne forcément d'infrastructures dédiées aux alentours du siège d’Amazon, telles qu’une garderie pour chiens et de nombreux bars et restaurants acceptant les animaux. Et au sein même du siège, un étage entier (le 17ème) a été entièrement réservé aux chiens afin qu’ils puissent jouer librement sans déranger les salariés.

Le "Woof Pack" veille au grain

Pour veiller à la bonne cohabitation entre ses centaines de chiens, une équipe de salariés, faisant partie de la branche "immobilier et équipements", a été mobilisée. Baptisée la "Woof Pack", cette équipe fait en sorte que chaque endroit du siège puisse supporter le passage des chiens, avec notamment l’installation de "pee rocks" afin que ces derniers puissent effectuer leurs besoins.

Si les chiens semblent coexister en paix, avec peu de morsures constatées par les vétérinaires du quartier, tous les salariés ne voient pas d’un si bon oeil une telle concentration de canins. Le LA Times cite un témoignage d’un ancien employé qui tempère l’enthousiasme de certains de ses anciens collègues: "Pour les gens qui aiment vraiment les chiens, c'est génial, mais pour beaucoup d'entre nous, c’est juste un aspect étrange de cette société."

Car cela ne doit pas faire oublier qu’Amazon traîne une bien mauvaise réputation quant au traitement de ses salariés. Amazon est en effet souvent épinglé pour des mauvaises conditions de travail dans les entrepôts, avec notamment un rapport publié fin 2018 par les syndicats new-yorkais d’Amazon, intitulé "What’s wrong with Amazon". Les détails sont pour le moins sordides, avec notamment des salariés ayant peur de prendre des pauses, et même sept décès recensés dans les entrepôts à la suite à des accidents et des problèmes de santé depuis 2013.

Hugo Baudino