BFM Business

Accusé d’héberger des vidéos de viols, Pornhub ne peut plus accepter les cartes bancaires

Un stand Pornhub à l'AVN Adult Entertainment Expo (Las Vegas), en 2017

Un stand Pornhub à l'AVN Adult Entertainment Expo (Las Vegas), en 2017 - Ethan Miller

Les deux géants des systèmes de paiement Visa et Mastercard annoncent suspendre leurs services sur le site pornographique, qui hébergerait des contenus illégaux.

La menace pesait sur le géant de la pornographie en ligne depuis quelques jours. Ces dernières heures, Visa et Mastercard ont respectivement annoncé la suspension et la fin définitive de leur collaboration avec Pornhub, appartenant au groupe MindGeek. En cause, l’hébergement de vidéos mettant en scène des mineures et des scènes de viols. Des pratiques récemment pointées du doigt par un article du New York Times.

Aujourd’hui, nous avons mis fin à l’utilisation de nos cartes sur Pornhub. Notre enquête a confirmé la violation de nos standards interdisant les contenus illégaux. En conséquence, et en accord avec notre politique, nous avons demandé aux institutions financières intégrant nos réseaux au site de couper ces services. Par ailleurs, nous poursuivons notre enquête concernant de potentiels contenus illégaux sur d’autres sites pour prendre des mesures adéquates”, explique Mastercard au site américain The Verge.

Prélèvement bancaire uniquement

Si l’entreprise américaine fait référence à l’ensemble des sites pornographiques, elle pourrait particulièrement s’intéresser aux plateformes RedTube et Youporn, autres géants du streaming pornographique appartenant à MindGeek. Ces derniers sont d’ores et déjà privés des systèmes de paiements de Visa.

Face aux accusations d’activité illégale, Visa suspend ses services sur Pornhub, en attendant les conclusions de notre enquête. Nous demandons aux institutions financières partenaires de MindGeek de suspendre l’ensemble des paiements passant par le réseau Visa” explique l’entreprise dans un tweet publié ce 10 décembre.

Face à la polémique, Pornhub, qui a enregistré 42 milliards de visites en 2019 (115 millions par jour), avait annoncé de nouvelles mesures au cours des derniers jours, notamment en empêchant les utilisateurs de télécharger les vidéos et en limitant la possibilité de mise en ligne de contenus aux utilisateurs “vérifiés”.

Un changement de cap trop tardif aux yeux de Mastercard et Visa. De son côté, PayPal avait coupé les ponts avec Pornhub dès l’an dernier. Les abonnés aux offres “Premium” du site devront donc désormais opter pour un prélèvement bancaire, seul moyen de transaction proposé par le site à cette heure.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech